Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. ImprimerEnvoyer

Le cahier de texte numérique dans le milieu éducatif : une approche interdisciplinaire et internationale

La politique de généralisation de l'usage des environnements numériques de travail (ENT) en France comme dans d'autres pays correspond à ce que certains auteurs, notamment Mœglin (1998) et Fichez (2004), appellent le « processus d’industrialisation de et/ou dans la formation », processus caractérisé par une rationalisation professionnelle et une standardisation des dispositifs techniques (Fichez, 2004).

Pour étudier et analyser les causes, les effets et les changements que cette généralisation peut provoquer, il est nécessaire de se placer dans une perspective à la fois critique, interdisciplinaire et internationale :

  • Les politiques et les enjeux nationaux sont-ils-identiques ?
  • Les questions de recherche ainsi que les approches méthodologiques sont-elles semblables ?
  • Sinon, en quoi diffèrent-ils/elles ?
  • Peut-on envisager des études comparées ?
  • Quelle part faire entre les outils de gestion et de soutien à l’apprentissage ?

Telle est la problématique qui se dessine autour de la généralisation du cahier de texte numérique et de ses outils similaires, et qui sera au centre des réflexions durant ces deux journées de rencontre.

Afin d’une part, de motiver le dialogue et la rencontre des disciplines et des recherches internationales sur la généralisation du cahier de texte numérique et, d’autre part, de favoriser la constitution d’un réseau de chercheurs autour de sa problématique, la MSH Paris Nord en collaboration avec TECFA de l’Université de Genève, Telecom ParisTech et le CRELL (Joint Research Centre, Commission Européenne) organise un séminaire de travail les 5 et 6 octobre 2011 à Paris.

Une attention particulière sera portée sur la dimension interdisciplinaire de l’objet (sciences de l’information et de la communication, sciences de l’éducation, environnement informatique pour l’apprentissage humain, gestion, sociologie…) et sur son contexte international (variations interculturelles par exemple).

Deux thématiques principales ont donc été retenues :

  • L’interdisciplinarité dans la recherche à l’épreuve de l’analyse des dispositifs hybrides ;
  • La dimension internationale dans la recherche : quel(s) contexte(s) et culture(s) pour quels usages des dispositifs hybrides ?

haut de page


MSH Paris Nord université de Paris 8 CNRS université de Paris 13 Université de Genève Télécom Paristech Centre for Research on Lifelong Learning3