Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. ImprimerEnvoyer

Présentation du Centre/Actualités

PRESENTATION DU CENTRE

Le CIDES, Centre international des études simondoniennes, est un centre de recherche de la Fondation "pour la science" et de la Maison des Sciences de l'Homme Paris-Nord. Il se propose de :

- promouvoir l'oeuvre de Gilbert Simondon, à travers des publications mais aussi des événements ;

- établir l'historique de la réception de cette oeuvre ;

- évaluer les interprétations et les usages qui sont faits de cette oeuvre, à l'heure où se fait sa redécouverte désormais  internationale.

Le présent site contient de ce fait des rubriques qui sont destinées à la mise en oeuvre de ces trois objectifs.


Le CIDES a été créé et est dirigé par Jean-Hugues Barthélémy, avec l'appui et le parrainage de la Fondation "pour la science", l'aide de la MSH Paris-Nord, qui héberge le Centre, et le soutien du laboratoire HAR/EA4414 de l’Université Paris Ouest – Nanterre La Défense, qui a participé au financement de sa mise en place. Le website du CIDES doit à Céline Bénéjean d'exister. Cette création du CIDES par Barthélémy prolonge et accomplit très logiquement ses années de direction de séminaires à la MSH Paris-Nord (2007-2013), en collaboration étroite depuis 2009 avec l'Atelier Simondon créé et animé par Vincent Bontems. La décade internationale "Gilbert Simondon ou l'invention du futur" (Cerisy, août 2013), dirigée par Barthélémy et Bontems, fut l'occasion d'entériner la constitution de l'équipe scientifique du CIDES, qui comprenait à l'origine (2014) 6 chercheurs français, 2 chercheurs italiens, un chercheur allemand et un chercheur argentin, auxquels sont venus s'ajouter durant l'année 2015 un chercheur canadien et un chercheur chinois. Outre cette équipe, le CIDES compte comme Membre d'honneur le Professeur Gilbert Hottois, de l'Académie Royale de Belgique, qui fut le premier philosophe à consacrer une monographie à la pensée de Gilbert Simondon.


Pour la composition de l'équipe scientifique du CIDES, voir ici >>  


Pour les partenariats internationaux et nationaux du CIDES, voir ici >>


Pour la page "Gilbert Simondon Communauté" tenue par Andrew Iliadis (CIDES) sur Facebook:

https://www.facebook.com/Gilbert-Simondon-417039558349302/


ACTUALITÉS (mai 2016)

Le CIDES organise sa journée d'études le vendredi 13 mai, consacrée cette année au thème :


Technique et technoscience après Simondon


Lieu : salle 410 de la Maison des Sciences de l'Homme Paris-Nord, 20 avenue George Sand, Paris (métro Aubervilliers/Front populaire en terminus de ligne 12)

Programme de la journée :

Matinée (présidence : Jean-Hugues Barthélémy) :

9h-9h30 : Accueil

9h30 : Vincent Bontems (Larsim - CEA / CIDES) :
"Modéliser les lignées techniques: au-delà de Simondon"
10h10 : discussion

10h20 : Yuk Hui (Université Leuphana (Lüneburg) / CIDES) :
"Qu'est-ce que la "marge d'indétermination" dans MEOT ?"
11h : discussion

11h10 : pause-café

11h20 : Ludovic Duhem (ESAD Valenciennes / CIDES) :
"Le sublime technologique"
12h00 : discussion

12h10 : Jérémy Grosman (doctorant, Université de Namur) :
"Communiquer la technique : encyclopédisme et pédagogie, conditions d'une technologie"
12h50 : discussion


13-14h30 : pause-déjeuner


Après-midi (présidence : Vincent Bontems) :

14h30 : Bernadette Bensaude-Vincent (Université Paris 1) :
"La temporalité des objets techniques"

15h10 : Jean-Hugues Barthélémy (CIDES) :
""Technoscience" et découverte/invention: propositions épistémologiques pour un devenir-concept d'une idée devenue embarrassante"

15h50 : pause-café

16h : Table-ronde à partir des deux interventions de l'après-midi :
Andrew Feenberg (Simon Fraser University - Vancouver), Sacha Loeve (TSH-COSTECH - UTC), Vincent Bontems, Bernadette Bensaude-Vincent, Jean-Hugues Barthélémy



ACTUALITÉS (avril 2016)


Parution chez Klincksieck, sous la direction de Vincent Bontems (CIDES), des Actes de la décade internationale "Gilbert Simondon ou l'invention du futur", qui s'était tenue en août 2013 à Cerisy-la-Salle


La décade de Cerisy Gilbert Simondon ou l'invention du futur a rassemblé des philosophes tels que Jean-Hugues Barthélémy, Andrew Feenberg ou Bernard Stiegler, des chercheurs venus d'autres disciplines, tels qu'Armand Hatchuel, Gilles Cohen-Tannoudji ou Thierry Gaudin, et toute une génération de jeunes chercheurs. Il en résulte un livre foisonnant où l’astrophysique côtoie la psychothérapie, où l’architecture dialogue avec l’informatique, et où tous ces savoirs tendent vers une communication encyclopédique. Il débute avec les « transductions politiques de Simondon » pour penser la relation entre les évolutions technologiques et les normativités sociales. Puis, il aborde « la techno-esthétique » et le design, frayant la voie à une esthétique interne à la réalité technique qui ne repose plus sur la contemplation mais sur la participation à la technicité.
Avec la « culture technologique », il est question des techniques à l’échelle du nanomètre et des instruments astronomiques spatiaux, qui imposent à la Culture d’intégrer les schèmes de la communication entre échelles. Le quatrième volet, consacré au « préindividuel quantique », propose une ré-interprétation de la mécanique quantique fondée sur les notions de préindividualité, de potentialité et de phases. « L’information et les réseaux », leurs enjeux, sont ensuite étudiés en relation avec l’informatique et les TIC.
Ces technologies conditionnant aussi l’individuation psychique et collective, l’enquête se prolonge en direction du « sens du transindividuel ». Enfin, ce cycle de réflexions s’achève sur « une philosophie en devenir » et les interventions esquissant des lignes d’évolution possibles pour la philosophie de Simondon. Premier jalon dans l’internationalisation des études simondoniennes, cet ouvrage propose une perspective résolument orientée vers l’invention du futur.



ACTUALITÉS (Février-Avril 2016)

Trois conférences à venir, portant sur ou mobilisant la pensée de Simondon :


Février :

Mardi 23 Février 2016 de 18h à 20h (Université de Paris III, site Censier, 13 rue Santeuil, 75005 Paris) :

"Techno-esthétique du cinéma", par Ludovic Duhem (CIDES/ESAD Valenciennes)


Mars :

Jeudi 24 mars 2016 de 18h30 à 20h30 (CPEC, 37 bis rue du Sentier, 75002 Paris - séminaire du Collège international de philosophie dirigé par Franck Jedrzejewski) :

"Penser avec Simondon contre Simondon. Principes pour un émergentisme anti-substantialiste", par Jean-Hugues Barthélémy (directeur du CIDES/chercheur associé à l'Université Paris Ouest - Nanterre La Défense)


Résumé: L’ontologie génétique de Simondon se veut « philosophie première », mais dans le même temps elle dit s’appuyer sur des schèmes de pensée scientifique et notamment physique. Cette tension interne à la pensée de Simondon est de celles, multiples, qui motivent d’abord une refondation englobante de l’ontologie génétique, vouée à n’être plus qu’une traduction seconde parmi d’autres, axiologique et économique, d’une pensée archi-réflexive du sens pluri-dimensionnel et de la non-originarité de l’individu philosophant qui individue ce sens. Cette refondation englobante de l’ontologie génétique conduit ensuite à sa reconstruction comme émergentisme anti-substantialiste qui ne propose, aux savoirs proprement dits, une synthèse faisant sens qu’en se nourrissant de ces savoirs au lieu de vouloir connaître par-delà les conditions de décentrement que ces savoirs seuls ont conquises.


Avril:

Vendredi 22 Avril 2016 de 18h à 20h (École des Hautes Études en Sciences Sociales, Amphithéâtre François Furet, 105 bd Raspail, 75006 Paris) :

"Les milieux de la perception : éthologie et technologie humaines chez Simondon", par Ludovic Duhem (CIDES/ESAD Valenciennes)



ACTUALITÉS (Janvier 2016)



logo revue Appareil

Nous avons le plaisir de vous informer de la parution du dernier numéro de la revue Appareil

Individuer Simondon
De la redécouverte aux prolongements

Simondon

La pensée de Simondon peut-elle nous ouvrir de nouvelles pistes sur des thématiques comme l'écologie, les mathématiques, le langage ou encore la recherche d'un autre matérialisme non réductionniste ? >> lire la suite


Vous pouvez consulter ce numéro en accès libre ici ou à partir du sommaire cliquable ci-dessous

 

Au sommaire de ce numéro spécial Simondon :

En vous souhaitant une bonne lecture

Sites web :
Revue Appareil http://appareil.revues.org/

Maison des sciences de l'Homme Paris Nord http://www.mshparisnord.fr/


ACTUALITÉS (Décembre 2015)

Parution n°1 : Jean-Hugues Barthélémy, Life and Technology: An Inquiry Into and Beyond Simondon, Meson Press.

Le pdf du texte est en accès libre sur la page de présentation du livre par l'éditeur: http://meson.press/books/life-and-technology/

Parution n°2 : le CIDES annonce la parution en Argentine de l'ouvrage collectif Amar a las máquinas. Cultura y técnica en Gilbert Simondon, chez Prometeo, la maison d’édition qui avait publié la traduction espagnole de Du mode d’existence des objets techniques (MEOT). Cet ouvrage collectif contient l’article de Simondon « Culture et technique », qui était resté inédit en espagnol, ainsi que plusieurs textes des membres du CIDES : Jean-Hugues Barthélémy, Vincent Bontems, Andrea Bardin, Giovanni Carrozzini et Pablo Rodríguez, qui avait traduit le MEOT et préfacé à la fois ce dernier et L’individuation à la lumière des notions de forme et d’information en espagnol.

Les éditeurs de ce nouvel ouvrage collectif sont Pablo Rodriguez, Javier Blanco, Diego Parente et Andrés Vaccari. Cette publication témoigne de l’importance acquise par l’oeuvre de Simondon en Argentine, où le Cours sur la perception et Imagination et invention ont été publiés en espagnol ces dernières années. Le livre a été présenté à Cordoba et Bariloche (Argentine), et le sera également en mars 2016 à Buenos Aires, à l'instar de l’édition en espagnol de Communication et information. On prévoit également la parution de Sur la technique dans cette même langue en 2017.


ACTUALITÉS (Octobre 2015)

Conférences de Vincent Bontems et Jean-Hugues Barthélémy


- Vincent Bontems interviendra le mardi 20 octobre à 18h à l'École des Mines de Paris sur la question suivante :

"De quoi l'innovation fut-elle le nom ?"

S'inscrire auprès de
stephanie.brunet@mines-paristech.fr avant le 10 octobre.


- Jean-Hugues Barthélémy interviendra le mercredi 14 octobre à 13h30 au Centre Cavaillès, 29 rue d'Ulm, Paris, sur la question suivante :

"Sommes-nous philosophiquement darwiniens ? Les ratés persistants d’un héritage"

Résumé :

Le problème de la place de l’homme dans la nature, dont Charles Darwin motivait la formulation la plus aiguë, devient aujourd’hui celui de savoir si l’héritage darwinien lui-même a vraiment été assimilé par la philosophie occidentale. Celle-ci reste en effet déchirée entre deux tendances : d’une part la très problématique « coupure anthropologique » (Simondon) dans ses diverses formes, par où l’homme resterait radicalement différent des autres espèces, d’autre part le naturalisme qui tend à réduire les comportements animaux et humains aux effets de leur substrat biologique et même physico-chimique. Il apparaîtra qu’une réelle assimilation de l’héritage darwinien relève de l’esprit de l’actuelle éthologie de l’empathie, telle que la développe le primatologue Frans de Waal à partir de l’idée d’ « autonomie motivationnelle ». Cette éthologie nouvelle n’interdira plus, dans un second temps, l’humanisme décentré dont André Leroi-Gourhan avait posé dès 1964-1965 les conditions paléoanthropologiques en pensant l’interface langage/technique. L’idée de décentrement signifie ici à la fois la fin de l’anthropocentrisme – et plus largement de la coupure anthropologique dans ses différentes variantes - et la nécessité, pour le primate humain, de reconstruire son être-sujet via l’interface langage/technique.


ACTUALITÉS (Juin 2015)


Journée d’étude du CIDES

Vendredi 19 juin

Amphithéâtre de la Maison des Sciences de l’Homme Paris-Nord

20, avenue George Sand
93210 La Plaine Saint-Denis

(Métro Front Populaire, ligne 12)


Programme de la journée :

9h-9h30 : Accueil (entrée libre)

9h30 : Jean-Hugues Barthélémy (directeur du CIDES) :

Introduction

9h40 : Vincent Bontems (CIDES / LARSIM-CEA) :

« Les enjeux du virtuel »

10h20 : débat

10h40 : pause

10h50 : Émilien Dereclenne (doctorant Paris 1) :

« Penser la normativité : l'apport du matérialisme renouvelé de Simondon »

11h20 : débat

11h30 : Vincent Beaubois (CIDES / doctorant Paris 10) :

« Le schématisme de l’imagination chez Simondon »

12h10 : débat


12h30 : pause déjeuner


14h : Ludovic Duhem (CIDES / ESAD Valenciennes) :

« Simondon et le langage »

14h40 : débat

15h : Elisa Binda (doctorante La Sapienza – Rome) :

« Techno-esthétiques ou philosophies de la trans-action: les réflexions de Gilbert Simondon et John Dewey »

15h30 : débat

15h40 : pause

16h : Paul-Émile Geoffroy (IRI) :

« D’une analogie opératoire entre Husserl et Simondon »

16h40 : débat

17h : table-ronde animée par Sacha Loeve (CIDES / Costech - UTC) sur la question :

« Le jugement sur la valeur technique d’un objet dépend-il du jugement de goût ? »

17h40 : Jean-Hugues Barthélémy :

Conclusion



ACTUALITÉS (Février 2015)

La prochaine séance du séminaire C2I2 et de l'Atelier Simondon aura lieu le mardi 24 février à 18h à l'École des Mines.

Nous aurons le plaisir d'entendre Laurent Nottale sur "Fractalité et espace-temps".

Entrée libre et gratuite. S'inscrire auprès de Stéphanie Brunet : stephanie.brunet@mines-paristech.fr


Rappel : la convergence entre la philosophie de l'individuation de Gilbert Simondon et la théorie de la relativité d'échelle de Laurent Nottale est à la source des premières recherches collaboratives de Jean-Hugues Barthélémy et Vincent Bontems, puisque leur première publication commune lui était consacrée : "Relativité et réalité. Nottale, Simondon et le réalisme des relations". Article qui peut être téléchargé gratuitement ici : http://link.springer.com/article/10.1007%2FBF02990500


ACTUALITÉS (Février 2015)

Parution des Cahiers Simondon n°6 (1er février, éditions L'Harmattan, avec le soutien de la MSH Paris-Nord)

Sommaire et 4e de couverture :

Présentation,

Par Jean-Hugues Barthélémy…………………………………..5

« Le cycle de la technologie chez Simondon »,

par Vincent Bontems………………………………………….......7

« Simondon et la question de l’information »,

par Yuk Hui…………………………………………………............29

« La notion d’objet relationnel dans les

nanotechnologies (avec et après Simondon) »,

par Sacha Loeve…………………………………………….........47

« “ Non omnis moriar…” : spiritualité,

religiosité et sacralité chez Simondon »,

par Ludovic Duhem………………………………………........111

« De Merleau-Ponty à Simondon :

la valeur épistémologique de la notion de norme »,

par Émilien Dereclenne………………………………..……...131


     Pour ce qui sera fort probablement leur dernier numéro sous forme papier, les Cahiers Simondon consacrent d’abord un dossier à trois enjeux de la pensée simondonienne de la technique. Le premier enjeu est celui de l’élaboration d’une « technologie » en tant qu’elle pourrait posséder une dimension normative, et Vincent Bontems nous conduit à cette spécificité simondonienne à partir d’une analyse des différentes acceptions du vocable « technologie » dans l’œuvre de Simondon. Le second enjeu est celui d’une refonte de la notion d’information par-delà la théorie de l’information et la cybernétique, et Yuk Hui aborde ici les liens possibles du projet de Simondon avec les travaux de chercheurs qui n’appartenaient déjà plus à la « première cybernétique ». Le troisième enjeu est celui d’une interprétation simondonienne des nanotechnologies, et Sacha Loeve construit cette interprétation dans une étude qui est la plus longue - et l’une des plus passionnantes – parmi toutes celles publiées dans les Cahiers Simondon depuis leur création en 2009.

     A ce dossier « technologique » s’ajoutent deux articles consacrés à des thématiques tout autres, et très différentes aussi l’une de l’autre : la première englobe certains aspects de la pensée simondonienne de la technique, tandis que la seconde est étrangère à cette dernière. Dans le premier article, Ludovic Duhem aborde la question des liens entre les thématiques de la spiritualité, de la religiosité et de la sacralité, thématiques qui traversent l’oeuvre. Dans le second article, Émilien Dereclenne confronte Simondon et Merleau-Ponty à propos de la pensée du vivant dans son double rapport au physique et au psychique.



ACTUALITES (Juin 2014)


En librairie le 14 Juin


simondon

TABLE DES MATIÈRES

Repères chronologiques……………………………………….…..13

Liste des abréviations utilisées…………………………..…..23

Introduction…………………………………………………...............25

I. Penser au « milieu » : l’individu et son milieu associé

« Individuation », « transduction », « ontogenèse » :

du vocabulaire aux enjeux conceptuels……………………..37

La question générale de l’individuation :

relations, ordres de grandeur et « phases »……………..46

Du physique au biologique :

polarisation, individualisation, « sujet »……………………..59

Le transindividuel :

collectif réel, personnalité, spiritualité………..……...........67

L’objet technique :

concrétisation, individualisation, naturalisation………….79

II. Penser « au milieu » : partir du centre de l’être

Sujet et objet : Simondon dans le XXe siècle………….....97

Matière et forme :

Simondon versus Aristote et Kant………………..…..........103

Mécanisme et vitalisme :

Simondon par-delà Bergson et Canguilhem……………...113

Psychologisme et sociologisme :

Simondon entre Freud et Durkheim……………..…..........121

Humanisme et technicisme :

Simondon ailleurs que Marx et Heidegger………….......127

III. Interpréter autrement la crise du sens :

la « Cybernétique universelle » et ses postérités

Le dialogue central avec Wiener :

de la question de l’information au « sens du devenir »………144

Déterminisme technique et « phases de la culture » :

deux points de doctrine restés incompris ?….…………154

L’apport des Cours de 1964-1966 :

perception, imagination, invention………………............170

Postérités et actualité de Simondon……………….....…..180

Conclusion………………………………………..........................201

Glossaire………………………………………............................205

Notices……………………………….......................................231

Bibliographie……………………………….............................243

Textes de Simondon……………………………………..............243

Travaux sur Simondon………………………….....................245

Bibliographie générale complémentaire…………………..251

Index nominum…………………………..............................257

Index rerum………………………………..............................261

présentation de l'ouvrage par l'éditeur ici >>


ACTUALITES (Avril 2014)


La prochaine séance de l'Atelier Simondon aura lieu le lundi 28 avril à 18h à l'Ecole des Mines. La salle sera fléchée sur place.

Baptiste Morizot interviendra sur le thème : "Moduler Simondon vers l'écologie"

Inscriptions auprès de Stéphanie Brunet : stephanie.brunet@mines-paristech.fr


ACTUALITES (Mars 2014)


L'Atelier Simondon a le plaisir de vous convier à la prochaine séance du séminaire "Conception Création Innovation et Invention" (C2I2), qui aura lieu le mardi 18 mars, de 18h à 20h30, à l'Ecole Normale
Supérieure, 45 rue d'Ulm, salle Cavaillès.

Yuk Hui interviendra sur le thème "Simondon et la question de l'information"


ACTUALITES (Février 2014)


L'Atelier Simondon a le plaisir de vous convier à la seconde séance du séminaire "Conception, création, innovation et invention" (C2I2) organisé conjointement par le Larsim (CEA), la chaire TMCI (Mines ParisTech) et le CIEPFC (ENS).
 

Pascal Le Masson

"L'enseignement de Itten et Klee au Bauhaus

à la lumière de la théorie de la conception"

 
La séance aura lieu le mardi 18 février, de 18h à 20h30, à l'école des Mines (60 bd St-Michel)  à l'espace Vendôme.
 
Inscription auprès de  :  Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

haut de page


MSH Paris Nord université de Paris 8 CNRS université de Paris 13 Maisons des sciences de l'homme: Réseau