Créer un PDF Imprimer

La Performance et les arts : vers une nouvelle interdisciplinarité

campus-condorcetLe campus Condorcet lance un appel à communication pour la journée d’études "La Performance et les arts : vers une nouvelle interdisciplinarité" qui aura lieu le vendredi 17 janvier 2014 à la Maison des Sciences de l'Homme Paris Nord, 4 rue de la Croix Faron 93210 Saint-Denis La Plaine.

• Présentation

La journée d’études soutenue par le Campus Condorcet pour la structuration et la dynamique d’un réseau de jeunes chercheurs en arts du spectacle vivant (cirque, danse et théâtre) et ethnoscénologie s’inscrit dans une démarche initiée par les doctorants hébergés au thème 5 de l’axe I : Création, Pratiques, Publics de la Maison des Sciences de l’Homme Paris Nord (USR3258). Ce réseau s’est constitué au fil de cinq projets de recherche soutenus par la MSH-Paris Nord sous forme de journées doctorales interdisciplinaires, interinstitutionnelles et internationales : Corps et arts vivants (2008), Apprentissage et sensorialité I et II (2009, 2010), Rencontre des doctorants en ethnoscénologie (2011) et Sport, théâtre et arts vivants (2011). À l’issue de ces événements, doctorants et jeunes chercheurs ont émis le souci de mieux se structurer en un réseau dynamique, socialisant et professionnalisant, et d’établir pour cela un dispositif favorable pour réfléchir à leurs besoins, et mettre en œuvre les moyens pour y répondre.

Le réseau des jeunes chercheurs en arts du spectacle vivant et ethnoscénologie est né d’un double constat. L’identité ou la spécialisation des départements universitaires en arts du spectacle vivant, ne serait-ce qu’au seul sein de la région d’Île de France, ne favorise pas vraiment les rencontres, les dialogues et les recherches communes entre étudiants en master, doctorants et docteurs. La catégorisation des sciences et le cloisonnement relatif des disciplines en arts du spectacle vivant - cirque, danse et théâtre, mais aussi musique -, font que les aspects résultants de la fertilisation croisée entre ces arts demeurent négligés ou ignorés, au risque d’en sous-estimer les réalités esthétiques, sociales, économiques et idéologiques. La journée du réseau des jeunes chercheurs en arts du spectacle vivant et ethnoscénologie a pour objectif non seulement de favoriser la rencontre entre étudiants et jeunes chercheurs soucieux de conforter leurs réseaux et, de se professionnaliser, mais aussi d’envisager ensemble de nouvelles thématiques de recherches. Il nous paraît important de tenir compte de l’interdisciplinarité des arts et des sciences, de l’internationalisation de la recherche, et de l’émergence de professions nouvelles : « cette volonté de décloisonnement vient à son heure à un moment où la recherche en arts du spectacle traverse une phase de grande rupture (…) attestée par la multiplicité des discours, théoriques et pratiques, sur le spectacle vivant. » (Helbo, 2013, p.7, colloque international des 28 et 29 avril 2011, Académie royale de Belgique sur l’interdisciplinarité dans les arts du spectacle vivant)

La définition exploratoire de l’ethnoscénologie « étude interdisciplinaire de l’esthétique des incarnations de l’imaginaire » (J.-M. Pradier 2006) souligne la nécessité de reconsidérer avec rigueur et exigence critique les outils conceptuels et méthodologiques de la recherche, en nous efforçant de maîtriser toute forme d’ethnocentrisme :
Chaque tradition spectaculaire, selon nous, doit être analysée non relativement à son simple rapport au théâtre occidental, celui que nous connaissons et que nous pratiquons, mais en observant son fonctionnement propre, principalement avec les outils de l’ethnologie (…). Pour cela, nous renvoyons à d’autres ouvrages et à d’autres critiques, bien plus avertis que nous des modes de représentation ou de ritualisation particuliers à ces genres et à ces civilisations, de Richard Schechner à Jean-Marie Pradier. (Biet et Triau, 2006 : 14)
À la différence de ce qui s’est passé aux États-Unis, les départements d’études théâtrales en Europe n’ont pas eu la possibilité de créer une formation transversale analogue aux Performance Studies. Nous ne devons pas oublier que c’est à l’initiative conjointe d’enseignants et d’étudiants que le premier département de Performance Studies à été créé à NYU.

La journée d’études se déroulera en deux temps organisés de manière à établir en conclusion un état des lieux et une feuille de route pour les actions à venir. Des tables rondes d’1/2 heure chacune permettront de faire un point sur les nouvelles perspectives épistémologiques et méthodologiques des recherches doctorales en arts du spectacle vivant et ethnoscénologie, sur le plan national et international (Chine, Corée, Taïwan, Brésil, Colombie, Tunisie…). La discussion sera engagée sur l’opportunité de constituer un réseau - analogue au PSI (Performance Studies International) - et d’en définir le statut, ses objectifs, son coût, ses financements, son administration, ses services… Ces tables rondes seront animées par des jeunes chercheurs et des chercheurs confirmés répondants. Les conclusions et recommandations seront transmises aux autorités de tutelles.

Références citées :
- Christian Biet et Christophe Triau, Qu’est-ce que le théâtre, Paris, Gallimard, 2006, p.14.
- André Helbo, « Pour une approche interstitielle du spectacle vivant », in : Catherine Bouko et Élodie Verlinden (dir.), Interdiscipline et arts du spectacle vivant, Paris, Honoré Champion, 2013, p.7.
- Jean-Marie Pradier, « Ethnoscénologie et interdisciplinarité », in : André Helbo, Catherine Bouko et Élodie Verlinden (dir.), Interdiscipline et arts du spectacle vivant, Paris, Honoré Champion, 2013, pp.45-55.

> Modalités de participation :
- Les inscriptions se font par courriel jusqu’au 29 novembre 2013 à l’adresse suivante : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. . En raison d’un nombre de places limitées, il est nécessaire de s’inscrire.
- Veuillez préciser si vous souhaitez participer aux tables rondes, en spécifiant la perspective que vous adoptez (résumé de 10 lignes en PDF).
- Vous indiquerez votre nom, votre prénom, votre statut, vos coordonnées de rattachement.
- Le programme des tables rondes sera diffusé pour le 13 décembre 2013.

> Comité d’organisation :
Dorys Calvert (Doctorante, Paris 3), Paul Forigua (Doctorant, Paris 8), Johana Giot (Doctorante, Paris 3), Virginie Johan (Doctorante, Paris 3), Hyun-Joo Lee (Doctorante, Paris 8), Éléonore Martin (Doctorante-ATER, La Rochelle), Nathalie Matti (Doctorante, Paris 8), Véronique Muscianisi (Doctorante-ATER, Paris 8), Juan Paulhiac (Post-doc, EHESS), Pierre Philippe-Meden (Docteur, MSHPN), Vanille Roche-Fogli (Doctorante, Paris 3), Arianna de Sanctis (Doctorante, Paris 8), Laura Silvestri (Docteur-ATER, Clermont-Ferrand 2), Gabriele Sofia (Post-doc, Montpellier)

> Informations :
>> télécharger la présentation de la journée d'études
>> consulter le site web de la Société Française d’Ethnoscénologie (SOFETH)
>> inscription à la liste de diffusion du Réseau ethnoscénologie 

Haut de page 


Maison des Sciences de l'Homme Paris Nord :: 20 avenue George Sand 93210 St-Denis la Plaine
tél. : 01 55 93 93 00 :: fax : 01 55 93 93 01 :: http://www.mshparisnord.fr