home-structures-hebergees

<<Novembre 2017>>
LuMaMeJeVeSaDi
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   

Créer un PDF Imprimer

Manifestations scientifiques
Journée portes ouvertes de la MSH Paris Nord
MSH Paris Nord (c) Flavie Jeannin
Manifestation à la MSH Paris Nord Samedi 16 Septembre 2017, de 10:00 à 17:00, [ Édition 2017 ] Journées européennes du patrimoine
  • Lieu(x)
    Maison des Sciences de l'Homme Paris Nord
    20 avenue George Sand
    93210 St-Denis la Plaine

    Accessible aux personnes à mobilité réduite

    Métro ligne 12 : « Front populaire », sortie n°3

• Dans le cadre des journées européennes du patrimoine, la Maison des Sciences de l'Homme Paris Nord ouvre ses portes au grand public le temps d'une journée pour des mini-conférences, des visites du nouveau bâtiment d'architecte, une exposition de photographies, des pièces de théâtre, des films et des promenades urbaines.

Entrée libre et gratuite

Les journées européennes du patrimoine à la Maison des Sciences de l'Homme Paris Nord c'est :
8 conférences,
6 visites du bâtiment,
2 promenades urbaines,
3 pièces de théatre,
des stands, des films et un goûter offert à 15h30.

Venez nombreux et en famille découvrir nos multiples activités !

 

Samedi 16 septembre 2017 • 10h-17h
Découvrez les activités de la MSH Paris Nord
Stands, films, poster
Venez découvrir dans la grande salle panoramique du 4e étage
- les nombreux stands présentant les activités de la MSH Paris Nord et de ses partenaires : Gis Institut du Genre, Gis Démocratie et participation, Gis Gestes, Campus Condorcet, association Appuii, labex Icca, Pôle média Grand Paris, Réseau santé et société, ANR musicoll...
- un poster et la vidéo de Sylvaine Leblond Martin sur l’encodage numérique des musiques orales,
- un film sur l’emboitement des crises, interview de Razmig Keuchyan.

Conférence, débats et projection photos • 10h-11h
Trajectoires urbaines des Chinois dans le Grand Paris, Du Sentier au Fashion Center d'Aubervilliers 
Avec Ya-Han Chuang, chercheuse au Gemass et Serge Weber, professeur de géographie à l’université Paris Est-Marne la Vallée.
Des représentants de la communauté chinoise travaillant dans la zone import/export de textile à la Plaine apporteront leur témoignage.
Une sélection de photos du quartier, notamment de Camille Millerand, défilera en toile de fond des échanges.
Ya-Han Chuang et Serge Weber analyseront l'histoire des communautés chinoises en France à travers l'angle de l'évolution des quartiers dits "chinois", notamment ceux spécialisés dans le commerce de textile, dans le Grand Paris. L'intervention démontrera que la multiplication d'espaces marchands chinois est co-formée par trois dynamiques : le processus de la rénovation urbaine de Paris, le développement du marché chinois et la croissance de cette population dans la région parisienne.
Conférence organisée en partenariat avec la revue Hommes et migrations et la Mairie d'Aubervilliers.

Promenade urbaine dans le quartier • 10h30-12h
Promenade urbaine familiale de 1h30 dans le quartier de la MSH Paris Nord, coté Saint-Denis avec Marie-Laure Guihard, architecte.
Cette promenade débutera devant la MSH Paris Nord. Elle nous fera découvrir un territoire en pleine mutation partagé entre ses constructions contemporaines et son passé industriel. À travers les projets urbains et architecturaux, c’est avant tout l’histoire politique de la ville qui se dessine et que nous tenterons de comprendre.
Rendez vous fixé devant la MSH Paris Nord à 10h15 (départ 10h30), gratuit, sur inscription (places limitées), avec l'association Promenades urbaines.
>> inscription sur le site http://www.promenades-urbaines.com/modules/eguide/event.php?eid=393

Visites guidées du bâtiment • entre 10h15 et 15h15
Venez découvrir ce gigantesque bâtiment d'architecte inauguré en 2015. Nous vous proposons de découvrir tous les espaces du 4e étage : vue plongeante sur le chantier du futur Campus Condorcet, jusqu'au sous-sol où vous pourrez pénétrer dans les coulisses de la création musicale (immersion sonore en 3 D par Anne Sédès et installation interactive hybride constituée d'un gigantesque gong par Jean-François Ducher).

Jean-François Ducher nous présente Re-flexions II, une installation interactive mettant en scène un instrument hybride constitué d’un grand tam chinois et d’un dispositif électroacoustique. Le public est invité à s’approprier l’instrument en venant le frapper avec un certain nombre d’excitateurs (maillets, baguettes…). Le compositeur s’est attaché à définir la réponse du tam à ces sollicitations externes de façon à créer tout un monde sonore nouveau. L’instrument devient un agent doté d’une certaine forme d’intelligence et d’autonomie, il développe une mémoire des intéractions avec le monde extérieur et agit en fonction de ses intérêts propres : c’est un éco-système intelligent.

Anne Sèdes fera entendre Prémisses pour corps infini, musique [acousmatique] immersive spatialisée en 3 dimensions grâce à des techniques de spatialisation développées dans le programme de recherche HOA.

La MSH Paris Nord accueille et soutient dans ses murs les travaux sur la spatialisation de la musique menés par le CICM (Centre de recherche en Informatique et Création Musicale, équipe d'accueil Musidanse de l'université Paris 8) au sein du LABEX Arts H2H.

Bâtiment construit par l'agence Search, Caroline Barat et Thomas Dubuisson.
6 visites sont proposées avec un départ à 10h15 - 10h45 - 11h15 - 14h15 - 14h45 - 15h15, rendez-vous au rez-de-chaussée du bâtiment, durée 1 heure.

Le monde en spectacle : qu'est-ce que l'ethnoscénologie11h-11h30
Mini conférence par Jean-Marie Pradier et HyunJoo Lee
Une promenade autour du monde offre une incroyable diversité de spectacles, de cérémonies et de rituels. Partout se rencontrent des conteurs, danseurs, équilibristes, chanteurs, clowns, saltimbanques, montreurs d'animaux, comédiens, mimes. Dans chaque pays, l'année est rythmée par des parades et des cérémonies politiques, militaires, religieuses, festives.  Spectacles en l'honneur des vivants et des morts, pour se divertir, intimider, glorifier, séduire, prier, être ensemble.  Qui n'a pas son carnaval? Son festival? Ses  rites? L'ethnoscénologie étudie la pluralité de ces manifestations et tente de répondre à la question : l'espèce humaine a-t-elle le spectacle dans le sang ?

Le vote dans tous ses états 11h30-12h
Mini-conférence par Gilles Pradeau du GIS Démocratie et participation
On ne vote pas de la même manière dans tous les pays. La technologie peut-être différente, mais aussi le type d’expression demandé aux électeurs : on peut choisir plusieurs candidats ou même ranger des candidats par ordre de préférence. Avec des méthodes de vote plus innovantes, on pourrait imaginer des résultats différents et donc des majorités différentes. On reviendra sur différents bulletins de vote et on procédera à une simulation avec les participants pour vérifier si le gagnant est toujours le même.

Second dialogue d’un régisseur et d’un amateur de théâtre d’Edward Gordon Craig 11h30-12h15
Représentation théâtrale
Mise en scène, jeu et dramaturgie : Stéphane Poliakov et Hugues Badet
Où chercher le théâtre quand on l’aime en spectateur averti ou quand on veut le rénover ? Aux Variétés, à l’Opéra, à Covent Garden ? Ou bien faut-il mettre le cap au Nord en Russie vers le Théâtre de Constan (pour Constantin Stanislavski) ? Et ce théâtre-modèle peut-il se reproduire ailleurs ? Ce dialogue est écrit en 1909 par le grand scénographe, peintre et metteur en scène Gordon Craig à son retour de Moscou où il met en scène Hamlet aux côtés de Stanislavski au Théâtre d’art de Moscou. Le spectacle, devenu mythique dans le théâtre du XXe siècle, ne verra le jour qu’en 1911. Ce dialogue sur l’art du metteur en scène présente un tableau magnifié et extrêmement précis du théâtre de Stanislavski, un théâtre-école qui ne dépend pourtant que d’une seule chose : un amour passionné du théâtre et une idée utopique du théâtre, comparé au Pôle Nord. Craig met également sur pied l’organisation concrète de sa propre utopie théâtrale qui aboutira quelques années plus tard à l’ouverture de l’Arena Goldoni à Florence par Craig, alors que Stanislavski ouvre en 1912 le Premier Studio du Théâtre d’art.

Sciences participatives en santé mentale. Cas des troubles obsessionnels compulsifs12h-12h20
Mini conférence par Margot Morgiève
Restitution des résultats d’une recherche scientifique pluridisciplinaire visant à concevoir de façon participative des dispositifs techniques et technologiques innovants et personnalisés pour compenser les situations de handicap psychique des personnes présentant des troubles obsessionnels compulsifs (TOC) sévères.
Suivi par la représentation du spectacle de Télé-Théâtre : « Acteur 2.0 »

Représentation théâtrale « Acteur 2.0 » 12h20-13h
Compagnie Fouic
La carrière de Félix n’a pas tenu ses promesses. Destiné aux premiers rôles dans les plus grands théâtres, il se retrouve à faire de la promo pour les caméscopes dans un magasin d’électroménager. Mais ce jour-là, alors qu’il sert son boniment habituel à une clientèle peu attentive, son image apparaît dans un téléviseur du magasin. Lui en mieux, plus élégant, plus vif. Félix voit, consterné, sa propre image prendre vie, lui répondre et même le défier. Félix fait bientôt un effroyable constat : son double virtuel est là pour prendre sa place.

Promenade urbaine dans le quartier • 14h-15h30
Promenade urbaine familiale de 1h30 dans le quartier de la MSH Paris Nord, coté Aubervilliers, Fashion Center, par Emmanuel Chanial.
Rendez vous fixé devant la MSH Paris Nord à 13h45 (départ 14h), gratuit, sur inscription (places limitées), avec l'association Promenades urbaines.
>> inscription sur le site http://www.promenades-urbaines.com/modules/eguide/event.php?eid=400

Nos ancêtres ignoraient-ils vraiment l'hygiène ? 14h-14h30
Mini conférence par Stanis Perez
Un préjugé tenace persiste : les sociétés du passé auraient été dépourvues d’hygiène. « Ils ne se lavaient pas »… entendons-nous fréquemment au sujet des populations ayant vécu jusqu’au 19e siècle. L’histoire récente a tout à fait remis en question ce rapport au sale, au malodorant et au répugnant. Le corps, en fonction des catégories sociales et des contextes, a fait l’objet de rituels différenciés destinés à préserver une apparence ou un état de santé nécessitant de changer de vêtements, de se laver mains et visage, voire de prendre des bains, et ce bien avant l’invention de l’eau courante et la diffusion universelle du savon…

Habiter la transition14h30-15h
Mini conférence par Dominique Theile et Jérome Boissonnade
Le terme « transition », quand bien même associé à « énergétique et écologique », ne revêt pas toujours la même signification que l’on soit habitant, militant, maître d’ouvrage, entreprise, collectivité locale… Tous sont confrontés à des difficultés pratiques lorsqu’il s’agit de mettre en œuvre concrètement la « transition », en particulier dans ses incidences sur l’habiter. Dans quelle mesure une approche critique des pratiques de transition permet-elle de mieux définir un futur commun ?

Mais c’est normâle ! La mise en mots du sexisme dans la fiction15h-15h30
Mini-conférence par Heta Rundgren du GIS Institut du Genre
Présentation suivie d’un atelier de lecture-discussion
Qu’est-ce que le sexisme dans la vie de tous les jours ? Comment ce phénomène devient-il racontable ? Je propose qu’on lise ensemble des extraits des romans contemporains où les expériences du sexisme sont mises en mots du point de vue des protagonistes femmes. On verra comment la littérature contribue à mettre en lumière des expériences de discrimination et comment le sexisme devient visible et lisible. On verra aussi comment ce qui est « normal » se révèle souvent être normâle...

Protagoras de Platon • 15h-15h45
Représentation théâtrale
Mise en scène : Yves Beauget, dramaturgie et traduction : Stéphane Poliakov, avec : Agnès Adam, Yves Beauget, Stéphane Poliakov
Le jeune Hippocrate s’en va trouver son ami Socrate pour lui annoncer que le grand sophiste Protagoras vient d’arriver à Athènes chez Callias. Il lui demande de l’accompagner pour aller suivre son enseignement car il est celui qui possède l’art de faire les plus beaux discours.
Arrivé chez Callias, Socrate demande au grand savant :
-  Quelle est la matière sur laquelle tu exerces ton art ?
-  L’art politique, dit Protagoras. 
-  Ah ! s’étonne Socrate. J’avais toujours pensé que la vertu ne s’enseignait pas...
La vertu politique est-elle réservée aux initiés ? Sur quelle science devrait-elle s’appuyer pour devenir un art ?

Gouter festif offert • 15h30-16h
Gouter dans la grande salle panoramique du 4e étage  autour des nombreux stands présentant les activités de la MSH Paris Nord et de ses partenaires : Gis Institut du Genre, Gis Démocratie et participation, Gis Gestes, Campus Condorcet, association Appuii, labex Icca, Pôle média Grand Paris, Réseau santé et société, ANR musicoll...

Cloture, Qu’est-ce que l’animal ? 16h-17h
Mini-conférence par Georges Chapouthier, projection programmée par François Bailly, débat
En science, l’animal, fruit d’une longue évolution paléontologique, se définit par rapport aux objets inanimés et aux plantes. Il revêt des formes multiples, depuis les éponges jusqu’aux chimpanzés. Sur le plan social, l’espèce humaine a entretenu, au cours de son histoire, des rapports variés avec les animaux : animaux humanisés, voire divinisés, animal-objet, animaux –êtres sensibles… Sur le plan moral, il importe de définir aujourd’hui, de manière nuancée, la manière dont nous devons traiter les divers animaux qui nous entourent.
La conférence sera accompagnée par la projection de deux films documentaires : While Darwin sleeps et Les Bêtes sauvages. La séance sera clôturée par un temps d'échange avec le public.

Premier film : While Darwin sleeps (Paul Bush, Royaume-Uni, 2004, 5mn)
Synopsis : Cinq minutes bien intenses, trois mille insectes défilent sous nos yeux, un insecte par image seconde ! Inspiré de la collection des insectes de Walter Linsenmaier du musée d'Histoire naturelle de Luzerne, le film, par un effet trompe l'œil, anime les corps pourtant bien morts de ces insectes sous verre. Les couleurs scintillent et chatoient sur les corps et les ailes. Les antennes se déroulent. C'est comme si le programme génétique de millions d'années se déployait en quelques minutes. Un rêve de Charles Darwin, mais sous mescaline !

Second film : Les Bêtes sauvages (Eléonore Saintagnan et Grégoire Motte, France, 2015, 41mn)
Synopsis : À la frontière franco-belge, la population de renards s'est accrue de manière extraordinaire. À Bruxelles, la perruche verte à collier a colonisé les parcs de la ville. En Colombie, des hippopotames importés d'Afrique vivent maintenant à l'état sauvage, terrorisant la population. Ces animaux ont été déplacés de leur milieu naturel par les hommes et se reproduisent à vive allure, suscitant des réactions ambivalentes dans leur milieu d'accueil.

Haut de page 


Maison des Sciences de l'Homme Paris Nord :: 20 avenue George Sand 93210 St-Denis la Plaine
tél. : 01 55 93 93 00 :: fax : 01 55 93 93 01 :: http://www.mshparisnord.fr