L’artiste à l’époque des marques

Date limite 31 janvier 2022

Appel à communication pour un numéro de la revue en ligne Kairos.
Le capitalisme moderne est empreint d’une complexe distinction : la marchandisation de la culture et l’esthétisation de la marchandise. Une double dynamique émerge entre ce qui relève de l’économie et ce qui en a été longtemps séparé ; se croisent « l’économie dans la culture et la culture dans l’économie » (Allen J. Scott et Frédéric Leriche 2005).

Cette perspective n’est pas originale. Dans les années 1960, Andy Warhol pose les jalons de l’artiste comme marque. Cette idée sera reprise dans les années 1980 avec l’arrivée du post-fordisme et une économie culturelle de plus en plus vivace. On rappellera aussi que les premiers signes de cette prégnance sont faciles à identifier dans l’industrie du patrimoine, du réaménagement du paysage, de la marchandisation des villes, du réaménagement des friches industrielles, etc.

  • Axe/Thème 1 – L’esthétisation du monde
  • Axe/Thème 2 – Portrait de l’artiste en marque. Portrait de la marque en artiste
  • Axe/Thème 3 – Les artistes et les marques à l’âge de l’immatériel
  • Axe/Thème 4 – L’art face à la présence réelle des marques et de leurs territoires protégés

Modalités de participation

Les propositions — deux pages rédigées, accompagnées d’une bibliographie sélective et d’une courte ébauche de plan — devront être adressées avant le 31 janvier 2022 à l’adresse suivante :

Les auteurs sont invités à indiquer l’axe/thème de rattachement de la proposition.

  • Les propositions seront évaluées ensuite de manière anonyme. Les auteurs et autrices seront informé-e-s des résultats au plus tard fin avril 2022.
  • Une version définitive des articles sera à rendre pour septembre 2022.
  • Les articles seront publiés dans la revue Kairos courant 2023.

Les auteurs sont invités à se référer aux normes de la revue : https://revues-msh.uca.fr/kairos/index.php?id=623

Site de la revue :
>> https://revues-msh.uca.fr/kairos/

Print Friendly, PDF & Email