Post-doctorat

La Maison des Sciences de l’Homme du Pacifique (USR 2003 UPF-CNRS) lance le recrutement d’un second post-doc dans le cadre de son programme de recherche sur les violences intra-familiales en Polynésie française.

Le programme de recherche

En 2015, les violences intrafamiliales représentaient 70% de l’ensemble des faits de violence aux personnes constatées en Polynésie Française, faisant de cette collectivité le territoire français le plus touché par le phénomène.

Le projet de recherche « Violences Familiales et Changement Social en Polynésie Française » vise à identifier les facteurs sociaux, économiques et culturels sous-jacents à cette réalité statistique, dans une perspective sociologique, et dans un contexte où les données relatives au phénomène demeurent éparses et de faible qualité.

Ce programme, porté par la MSH-P, est placé sous la responsabilité scientifique du Dr Loïs Bastide, Maître de Conférences en sociologie à l’Université de la Polynésie française.

Profil attendu

  • Etre titulaire d’un Doctorat en sociologie ou en anthropologie sociale ou d’un diplôme universitaire équivalent à un doctorat européen (8 années d’études).
  • Connaissance approfondie de la sociologie ou de l’anthropologie de la famille et/ou connaissance analytique des phénomènes de violence. Ces compétences seront démontrées par la thèse ou des publications.
  • La connaissance des problématiques liées au handicap et/ou au vieillissement est un plus.
  • Maîtrise attestée des méthodes qualitatives en sciences sociales.
  • La familiarité avec les terrains polynésiens n’est pas un pré-requis mais le/la candidat.e non-familie.r.e devra consentir un investissement important pour approcher les spécificités du contexte local.

Le rôle du/de la post-doctorant.e dans  le  programme de recherche :
La personne recrutée sera chargée de développer un axe de recherche portant sur le cas spécifique des personnes âgéeset des personnes souffrant de handicapdans le cadre des violences familiales.

Ses tâches comprendront :
Conduite d’enquêtes de terrain (collecte de données par entretiens et observations, retranscriptions, analyse de contenu) ;
Participation à l’organisation et l’animation d’évènements scientifiques (ateliers, colloques, workshops) ;
Rédaction d’un rapport à destination de la Direction des solidarités, de la famille et de l’égalité (DSFE), qui co-finance le projet.  

Il/elle sera accueilli.e au sein de la Maison des Sciences de l’Homme du Pacifique (MSH-P). Il/elle travaillera en étroite collaboration avec Loïs Bastide, (MCF en sociologie à l’UPF, responsable scientifique du projet). Il est par ailleurs attendu que le/la post-doctorant.e valorise – seul.e ou en collaboration avec des membres du projet– les résultats de sa recherche dans des communications et des publications nationales ou internationales.

  • Durée : 12 mois, prise de poste la plus rapide possible (délai à négocier)
  • Rémunération : 2 540 € net mensuels (303 136 XPF)
  • Dossier de candidature attendu le 25 octobre 2020.

Le dossier de candidature comportera :

  • Une lettre de candidature
  • Une copie du dernier diplôme
  • Un CV détaillé

Il sera envoyé sous format numérique à : 
Loïs BASTIDE :
Eric CONTE :  

Renseignements

  • Pour les questions scientifiques : Loïs BASTIDE
  • Pour les questions administratives :
Print Friendly, PDF & Email