L'accompagnement des transitions professionnelles : écologie d'un monde pluriel

Date limite 1er septembre 2021

Appel à communication pour le colloque “L’accompagnement des transitions professionnelles : écologie d’un monde pluriel” les 13 et 14 janvier 2022 au CNAM.

Extrait de l’AAC (pour obtenir l’intégralité de l’appel, contacter gestes@mshparisnord.fr) :
[…]
L’accompagnement des transitions professionnelles prend aujourd’hui de multiples formes composant une « nébuleuse » aux frontières floues : des dispositifs internes aux entreprises notamment dans le cadre de restructurations (Revue de l’Ires, 2005) ou hors de l’entreprise, individuel ou collectif, formel mais aussi informel si l’on pense aux manières dont les proches étayent les changements professionnels dans une vie.
[…]
Autour de l’accompagnement des individus en transition professionnelle s’organise donc un monde constitué d’acteurs qui sont pris dans des relations de coopération et de concurrence pour l’accomplissement de cette tâche. L’ambition de ce colloque est de faire dialoguer des recherches venant de différents champs disciplinaires (droit, économie, histoire, psychologie, sciences de gestion, science politique, sciences de l’éducation, sociologie…) qui, à partir de données empiriques, permettent de saisir l’écologie d’un monde de pratiques sociales, c’est-à-dire les lignes de séparation et de segmentation qui le traversent mais aussi les formes d’interdépendances, d’interrelations et d’interactions qui se tissent entre leurs acteurs. Dans cette perspective, les approches comparatives à différentes échelles, nationale ou internationale, entre dispositifs, groupes professionnels ou profils de personnes accompagnées, sont particulièrement bienvenues.

La réflexion peut embrasser 4 niveaux d’analyse, les propositions de communication pouvant croiser ces différents niveaux :

  1. Les dispositifs et les organisations
  2. Les métiers et mondes professionnels de l’accompagnement
  3. Les pratiques d’accompagnement
  4. Être accompagné.e : les expériences d’accompagnement

Les propositions de communications pouvant s’inscrire dans différentes disciplines des sciences sociales seront d’une page maximum ; elles préciseront l’objet de la communication, la méthodologie de recherche, et les données ou les sources mobilisées et seront à envoyer à l’adresse avant le 1er septembre 2021.

Les communications qui auront été sélectionnées par le comité scientifique devront être envoyées avant le 1er décembre 2021. Elles ne dépasseront pas les 35 000 signes.

Comité d’organisation (Cnam, Lise et CEET) : Pierre Carloni, Aurélie Gonnet, Ludivine Le Gros, Léa Lima, Murielle Matus, Carole Tuchszirer.

Comité scientifique : Thierry Berthet (CNRS), Muriel Deltand (Cnam), Anne Fretel (Dares), Jérôme Gautié (Univ. Paris 1), Samuel Julhe (Urca), Mokhtar Kaddouri (Univ. de Lille), Laurence Lizé (Univ. Paris 1), Olivier Mazade (Univ. de Lille), Coralie Perez (Univ. Paris 1), Ewan Oiry (Uqam), Jean-François Orianne (ULiège), Emilie Rosenstein (Unige), Scarlett Salman (Université Eiffel), Anne-Lise Ulmann (Cnam).

Les propositions de communication en sciences sociales sont attendues pour le 1er septembre 2021 à l'adresse :

Les enjeux des jeux

Date limite 28 mai 2021

Appel à communications pour le congrès Les enjeux des Jeux : contribution de la recherche en sciences humaines et sociales du sport aux JOP de Paris 2024.

À l’initiative de six sociétés savantes, la communauté des chercheurs en sciences humaines et sociales qui travaillent sur les activités physiques et le sport a décidé de se réunir à Montpellier du 18 au 21 janvier 2022 dans le cadre d’un congrès.

Organisé avec le soutien du MESRI, du Ministère chargé des sports et du CNRS, cet évènement scientifique pluridisciplinaire s’inscrit dans un projet de structuration nationale de la recherche dans ce domaine à partir d’approches pluridisciplinaires (impliquant des historiens, des sociologues, des anthropologues, des psychologues, des économistes, des juristes, des géographes, des gestionnaires, etc.) sur des objets en lien avec les pratiques et les différentes politiques publiques mobilisant les activités physiques et le sport (qu’elles soient liées à la santé, à l’éducation, au social, aux loisirs, à l’aménagement et au développement des territoires, à la sécurité, aux questions environnementales, etc.).

Les États généraux “Sport et SHS” organisés dans la foulée du congrès, le 21 janvier 2022, viseront à ouvrir des perspectives concrètes pour envisager cette structuration nationale sur le moyen et le long terme, en s’appuyant sur le contexte des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 (et la manière dont il éclaire les enjeux liés aux retombées sociales et économiques des activités physiques et sportives).

L’appel à communications à visée interdisciplinaire s’articule autour de cinq axes.

  • Axe 1 : la promesse d’un sport éducatif et inclusif
  • Axe 2 : la promotion de la santé et du bien-être par la pratique d’activités physiques
  • Axe 3 : l’amélioration des performances et l’essor des loisirs sportifs
  • Axe 4 : l’ambition d’une organisation partagée
  • Axe 5 : une éthique de l’information et de la communication

Consignes aux communicant.e.s

Chaque contribution doit être destinée à un axe bien identifié. Les communications peuvent être soumises sous 3 formes :

  1. Communications orales (20 minutes de présentation et 10 minutes de discussion). Remplir le formulaire de soumission en cochant la case « communication orale ».
  2. Communications affichées (poster format A0 : 118,9 cm x 84,1 cm). Remplir le formulaire de soumission en cochant la case « communication affichée ». Une place significative sera faite à ce type de communications. Des espaces dédiés et des sessions spécifiques permettront à la communauté scientifique d’échanger et de se rencontrer à cette occasion.
  3. Symposiums. Ce mode de communication se fera sous la responsabilité scientifique d’un·e porteur·euse de projet du symposium. Un formulaire spécifique de soumission permet de renseigner notamment le nom des contributeur·rice·s ainsi que le texte de cadrage qui sera expertisé par le comité scientifique. Des séquences allant jusqu’à une demi-journée sont envisageables.

Quel que soit le mode de présentation, le comité scientifique regardera avec le plus grand intérêt les soumissions portées par plusieurs chercheur·e·s et particulièrement celles qui feront apparaitre un souci d’articulation de différents points de vue (pluri-trans-interdisciplinarité).

Les langues officielles du congrès sont la langue française et la langue anglaise.
Les propositions de communications sont à soumettre avant le 28 mai 2021, directement sur le site du congrès : https://enjeux-des-jeux-2022.com
En cas de demande spéciale :
Les contributions doivent être soumises à l’aide du formulaire ad-hoc.

Le résumé succinct qui ne peut pas excéder 1000 signes (Times, 12, justifié) et un texte de présentation de 4000 à 6500 signes pour les communications orales et affichées ;
Le cadrage qui ne peut pas excéder 6500 signes (Times, 12, justifié) pour les symposiums ;
Les mots-clés : 5 mots-clés précisant bien les thèmes et les champs scientifiques.

Contacts

Site Internet : https://enjeux-des-jeux-2022.com/
Email :
Facebook : https://www.facebook.com/Les-enjeux-des-Jeux-2022-101279171882877
Twitter : @EnjeuxJeux2022

>> télécharger l'appel à communication complet (pdf)