GIS Démocratie et participation

 

Le Gis démocratie et participation
Participation du public, décision, démocratie participative

Créé en 2009 par le CNRS, Le GIS Démocratie et Participation a été renouvelé en 2014 puis en 2018.Il mobilise une large communauté pluridisciplinaire en sciences humaines et sociales. L’activité du Gis consiste à mettre en réseau les travaux sur la démocratie participative et à déployer pleinement le domaine des études de la participation du public en démocratie, en le dotant des structures d’animation et de diffusion de la recherche.

Le Gis organise de nombreuses manifestations scientifiques, en propre et en collaboration, et propose également une ressource collaborative en ligne — le Dictionnaire critique et interdisciplinaire de la participation. Il a contribué au lancement de la revue Participations, nouvelle revue de sciences sociales Depuis son renouvellement pour la période 2018-2021, pilote un programme de recherche, le programme Cit’in, Expérimentations démocratiques pour la transition écologique, confié par le ministère de la Transition écologique et solidaire, et accueille un programme en construction à l’initiative du CNRS, du CNAM et ATD Quart Monde, sur le croisement des savoirs, afin de contribuer à la structuration des « sciences participatives ».

Le Programme CIT’IN :
La notion de transition écologique, qui a progressivement supplanté celle de développement durable, exprime la nécessité d’adapter nos économies et nos sociétés (modes de vie, action publique, démocratie…) au respect des limites de la biosphère. Le programme Cit’in se propose d’explorer la pluralité des chemins de la transition et d’y appréhender l’implication des citoyen·ne·s dans sa diversité.

L’Espace collaboratif sur les recherches en croisement des savoirs :
Ce programme poursuit un double objectif : il s’agit d’une part d’initier un espace collaboratif d’un type nouveau, au sein duquel chacun·e pourra contribuer aux recherches et faire avancer la réflexion sur les questions d’ordre éthique, méthodologique et épistémologique que ce type de recherches soulève ; d’autre part d’encourager l’expérimentation de recherches entièrement menées en croisement des savoirs entre des personnes en situation de pauvreté accompagnées d’associations, des chercheur·e·s académiques et des professionnel·le·s. Une telle démarche vise à initier des avancées dans les mondes de la recherche, de la formation et de l’action publique.

Dictionnaire critique et interdisciplinaire de la participation http://www.dicopart.fr

Revue Participations, nouvelle revue de sciences sociales éditée par De Boeck,  consultable sur http://www.cairn.info/revue-participations.htm

> Marion CARREL, co-directrice du GIS :
> Julien TALPIN, co-directeur du GIS :

> Jean Michel FOURNIAU, directeur de recherche à l’IFSTTAR-DEST


>> consulter le site web du GIS

Print Friendly, PDF & Email