Chargement Évènements

« Tous les Évènements

Journée d’études, Ontologie et analogie

24 mai à 09:00 - 17:45

Le CIDES, Centre international des études simondoniennes organise une journée d’études, Ontologie et analogie.

Le rôle simplement heuristique de l’analogie dans la connaissance scientifique a certainement compté parmi les raisons du discrédit de l’idée d’une opération analogique qui serait constitutive et non plus heuristique en philosophie, et d’abord en ontologie. Reste à se demander si les modalités mêmes pour une telle constitutivité ont vraiment été interrogées. Certains penseurs, tel Thom, ont d’ailleurs prétendu que la « science » pleinement explicative et non plus prédictive restait elle-même à construire en tant qu’analogique et qualitative bien que « mathématique ». Mais c’était alors au prix d’une indistinction problématique, car pré-galiléenne, entre « science » et ontologie philosophique applicable à toute chose parce que globalisante. La question est donc d’abord de savoir si les conditions pour rendre l’analogie constitutive de l’ontologie incluent ou non une radicalisation de l’hétérogénéité post-galiléenne entre science et philosophie.

Poser aujourd’hui et à nouveaux frais la question d’une analogie qui serait constitutive et non pas heuristique en ontologie, c’est aussi s’interroger avec Simondon sur le bien-fondé des métaphores en philosophie, s’il est vrai que l’analogie en tant qu’identité entre deux rapports ne se laisse pas confondre avec les ressemblances imagées entre choses auxquelles ont recours les pensées de type métaphorique. Plus fondamentalement encore, le lien intime entre la philosophie et le paradoxe, tel qu’il se distingue de la contradiction, doit nous autoriser à nous demander si l’ontologie elle-même ne devrait pas la possibilité de son devenir-analogique à son statut en réalité second dans l’architectonique philosophique aujourd’hui envisageable après un XXe siècle qui, à la suite de Kant mais par-delà sa réflexivité, a achevé de nous reconduire de la question de l’être à celle, potentiellement archiréflexive, du sens et de sa probable pluridimensionnalité in-ob-jectivable.

Les interventions de cette journée ont pour but, soit de rappeler quels furent les rôles de l’analogie dans divers champs de pensée puis dans le champ proprement ontologique, soit d’explorer différentes voies strictement contemporaines sans souci d’homogénéité dans les thèses mais avec pour exigence de poser à nouveaux frais le problème du rapport entre ontologie et analogie.

Programme

9h-9h30 : Accueil
9h30 : présentation de la journée d’études par Jean-Hugues Barthélémy, directeur du CIDES
9h40 : Emmanuel Sander (Professeur ordinaire/ Full professor à l’Université de Genève) : Introduction générale aux usages de l’analogie (titre définitif à préciser)
10h15 : discussion
10h35 : Vincent Bontems (ingénieur-chercheur au LARSIM/CEA et membre du CIDES) : « Ontologie et analogie. Une généalogie »
11h10 : discussion

11h30 : pause-café

11h45 : Fabien Ferri (doctorant à l’Université de Technologie de Compiègne/ingénieur à l’Université de Franche-Comté) :
« Penser le diagramme comme dispositif sémio-technique avec Peirce et Simondon »
12h20 : discussion

12h40 : Pause-déjeuner

14h15 : Paul-Antoine Miquel (Professeur à l’Université Toulouse II – Le Mirail) : « Comment penser l’émergence de la vie ? »
14h50 : discussion
15h10 : Sébastien Miravète (docteur en philosophie de l’Université Toulouse II – Le Mirail) : « Foucault et la structuralité de l’être »
15h45 : discussion

16h05 : pause-café

16h20 : Jean-Hugues Barthélémy (chercheur associé HDR à l’Université Paris-Nanterre) : « Secondariser l’ontologie : du statut archiréflexif de l’analogie en Relativité philosophique »
16h55 : discussion
17h15-17h45 : table ronde finale avec les intervenants

Print Friendly, PDF & Email

Détails

Date :
24 mai
Heure :
09:00 - 17:45
Catégorie d’Évènement:

Lieu

MSH Paris Nord
20, avenue George Sand
93210 La Plaine Saint-Denis France
+ Google Map
Téléphone :
01 55 93 93 00
Site Web :
https://www.mshparisnord.fr/
Métro ligne 12 : « Front populaire », accessible aux personnes à mobilité réduite