Chargement Évènements

« Tous les Évènements

  • Cet évènement est passé

Le phototexte engagé

31 mai à 08:30 - 1 juin à 18:00

Colloque international, Le phototexte engagé. Du militantisme aux luttes de visibilité

avec Shawn Michelle Smith (Visual Studies, SAIC Chicago) et Andy Stafford (French Studies, U. Leeds)
Magali Nachtergael, Charlotte Foucher-Zarmanian et Marie Anne Paveau

Soutenu par les laboratoires Pléiade / LEGS et la MSH Paris Nord

L’histoire du militantisme est ponctuée de slogans, affiches, tracts, pamphlets, interventions urbaines ou physiques, occupations, séquestrations, grèves, manifestations. Toutes ces démonstrations – au sens de visibilité et de rhétorique – ont leur force, leur langage, leur culture et leur histoire visuelle.

La mémoire des luttes et du militantisme passe par l’archive bien sûr, mais aussi par une reconfiguration créative articulant le texte et l’image, relevant de l’artivisme autant que de la rhétorique politique. Texte et photographie, s’ils ont œuvré de pair à faire passer des messages politiques, documentent aussi dans une autre temporalité les moments d’engagement parfois sous la forme d’un livre, d’un journal intime, d’une publication sur le web quand ils ne font pas office de rappel dans la rue. Au début du 20e siècle, le photomontage a été plébiscité par les artistes comme outil d’affichage politique et de dénonciation. Il s’est imposé dans le contexte des luttes de classe, des guerres, de la censure et en particulier pour contrer le discours fasciste. Le couple texte-image a ainsi inauguré une nouvelle didactique de la lutte, pour éclairer, expliquer, montrer et convaincre face aux aberrations des politiques sociales et culturelles. Il est également devenu, dans la seconde moitié du 20e siècle, un médium de prédilection au service des luttes féministes et LGBTQIA+, de la conquête des droits civiques africains-américains et des mouvements antiracistes, permettant une meilleure visibilité dans l’espace public et social.

Mais que devient, à l’heure des médias numériques, cette agentivité de l’image dans l’espace social telle que le 20e siècle l’a connue (« poids des mots, chocs des photos ») ? Les modalités d’apparition du discours militant par l’image évoluent avec les réseaux sociaux, amenant aussi à interroger des urgences contemporaines liées non plus seulement à des groupes mais également plus largement à des écologies discursives et visuelles.

Ce colloque pluridisciplinaire entend dresser un panorama de cent ans de luttes par la photographie et le texte, depuis le photomontage militant jusqu’aux stratégies de visibilité sur les réseaux sociaux. Jeunes chercheur.e.s et chercheur.e.s confirmé.e.s présenteront des travaux inédits sur des aspects peu étudiés du couple texte et image, que ce soit en histoire de l’art, en littérature ou en analyse du discours.

Deux conférencier.e.s ont été invité.e.s pour poser les enjeux de la politique de l’image et du texte et introduire un nouveau regard, culturel et politique, sur l’approche de la photolittérature en France. Andy Stafford (Leeds) dressera le premier jour du colloque un panorama historique de l’engagement phototextuel. Le lendemain, Shawn Michelle Smith (Chicago) présentera à partir de l’œuvre de l’artiste afrodescendante Lorna Simpson les enjeux de race et de visibilité dans le contexte américain.

> télécharger l’affiche (pdf)

En partenariat média avec : Artpress

Print Friendly, PDF & Email

Détails

Début :
31 mai à 08:30
Fin :
1 juin à 18:00
Catégorie d’Évènement:

Lieu

MSH Paris Nord
20, avenue George Sand
93210 La Plaine Saint-Denis France
+ Google Map
Téléphone :
01 55 93 93 00
Site Web :
https://www.mshparisnord.fr/
Métro ligne 12 : « Front populaire », accessible aux personnes à mobilité réduite