Chargement Évènements

« Tous les Évènements

  • Cet évènement est passé

Séminaire, Le développement territorial d’aujourd’hui et de demain, mai 2019

15 mai à 14:00 - 17:00

Séminaire, Le développement territorial d’aujourd’hui et de demain : postures, ingénierie et savoir-faire

Le développement territorial d’aujourd’hui et de demain : postures, ingénierie et savoir-faireDepuis une longue décennie, le champ de ce qu’il est coutume d’appeler dans le contexte français « les métiers du développement territorial » connaît de nombreux bouleversements. Tout d’abord avec les conflits et les recompositions relatifs à l’architecture territoriale engagées par le processus de réforme territoriale. L’idée d’un régime d’aménagement du territoire intellectualisé et organisé, image que tente de conserver nos institutions malgré une réalité fragile, fait face à de profonds chamboulements et oscille entre des aspirations et des modèles rarement concordants (« simplification », « interterritorialité », « hybridation » etc.). Pratiques et modes de faire doivent parallèlement composer avec une accentuation toujours plus poussée de la managérisation de l’action publique, en partie illustrée par le repositionnement du rôle de l’État et de ses formes d’intervention mais aussi par la diffusion de ses principes dans de nombreux aspects de la vie collective, du fonctionnement de l’économie et du rapport au travail. La montée en puissance enfin et la grande diversité des initiatives collaboratives locales et affinitaires, soulignent la vitalité et la multiplicité des formes d’engagement au sein de la « société civile ».
Elles mettent également en lumière la fragmentation des liens sociaux organiques et des rapports aux lieux et aux structures qui autrefois organisaient nos formes de penser et d’agir.
Dans ce panorama, la convocation des registres du « développement » et du « territoire » comme grilles de lecture des enjeux, des savoir et des formes de l’action collective peut sembler ringarde à l’heure des fab-labs, tiers lieux, civic-tech et des appels à projets tous azimuts. Elle n’en demeure pas moins valide, du moins est-ce l’hypothèse que pose ce séminaire.

Séminaire co-organisé avec le Ladyss

5e séance – Mercredi 15 mai 2019, 14 h / 17 h

La séance sera organisée autour des présentations de Jean-Marie Bergère et Martin Richer, tous deux membres du comité de rédaction de Métis Europe, co-organisateur du séminaire.

Le projet, l’écosystème et le « milieu capacitant »
Jean-Marie BERGERE

Les initiatives locales les plus récentes semblent avancer sans modèle préalable. A Castres, à Grasse, à Colombelles, dans le Gers ou la Seine-Saint-Denis, des configurations d’acteurs et d’activités originales et foisonnantes s’inventent et agissent. Les promoteurs de ces expérimentations, qu’elles s’appellent Territoire Zéro Chômeur de Longue Durée, Les Ateliers, Coopérative d’activités et d’emploi ou Territoire Apprenant Contributif, sont autant guidés par leur insatisfaction face à l’existant que par des idéaux mêlant manières de vivre et de travailler, valeurs éthiques et réflexions politiques.

Sont-ils en train d’écrire une nouvelle page dans la courte histoire du développement local, qui nous ferait passer des projets de territoire aux « milieux capacitants » en passant par le développement endogène, le bottom-up, les pôles de compétitivité ou de coopération, l’économie résidentielle, les circuits courts et les écosystèmes territoriaux ?
Quelles compétences ont ceux qui animent ces initiatives ?
Quelles relations avec les pouvoirs publics ?

A partir de son expérience personnelle et de réflexions théoriques sur l’action publique ou collective, Jean-Marie Bergère cherchera à restituer la teneur et l’influence des débats auxquels il a pu participer et à formuler ce qui justifie aujourd’hui l’importance des initiatives décentralisées et caractérise la posture de ceux dont le métier est de contribuer dans la durée au développement des
territoires.

Jean-Marie Bergère a dirigé successivement un Comité régional du Tourisme (1989-1993), une agence régionale de développement économique (1994-2001), l’association Développement et Emploi (coordonnatrice du dispositif de mécénat de compétences ALIZE Actions locales en zones d’emploi- et spécialiste des démarches de GPEC territoriale, 2002-2012). Président du Comité d’experts emploi de la Fondation de France (2012-2018), il y est aujourd’hui Conseiller pour l’expérimentation « Dynamiques territoriales ».
Il a été un des trois membres du Comité de déontologie de l’AFII (Agence française pour les investissements internationaux- 2002-2006) et a enseigné à Paris 1 dans le master Administration et gestion de l’emploi et des compétences, (AGEC – 2005-2015). Il est philosophe de formation.

Le territoire, espace de responsabilité sociétale et environnementale
Martin RICHER

Jusqu’à récemment, la RSE (responsabilité sociétale et environnementale) n’avait que faire de la notion de territoire… qui le lui rendait bien. C’était le temps de la RSE hors sol, celle qui se développait dans la proclamation, sans incidence sur le réel, à l’abri de la direction de la communication. Mais aujourd’hui, la RSE devient une ressource organisationnelle dont les entreprises se saisissent ; elle provoque une transformation de leur offre produits, de leur stratégie, de leurs facteurs de différenciation compétitive et va jusqu’à remettre en question leur modèle d’affaires.
Elle devient un objet de dialogue social et d’appropriation par les managers et les salariés. C’est donc le moment, pour la RSE, de partir à la découverte de ses territoires…
Dans cette intention, je propose quatre principes de structuration pour une politique de RSE territoriale :
1 – Poser le territoire comme espace de responsabilité
2 – Travailler avec les parties prenantes territoriales
3 – Comprendre la RSE comme un échange avec les ressources du territoire
4 – Etre attentif à l’intensité de la relation avec les parties prenantes

Martin Richer a fondé Management & RSE, une structure de conseil spécialisée dans l’intégration de la RSE au modèle stratégique des entreprises. Il est aussi membre du Comité de rédaction de la revue en ligne Métis, partenaire du Séminaire, responsable du pôle Entreprise, Travail & Emploi de Terra Nova et fait partie du corps enseignant du Master Ressources Humaines & Responsabilité Sociale de l’Entreprise de l’IAE de Paris, au sein de l’Université Paris 1 Sorbonne.


Informations pratiques

http://www.ladyss.com/seminaire-le-developpement

http://developpeurs-territoriaux.org/

La Maison des Sciences de l’Homme Paris Nord
20 avenue George Sand
93 210 La Plaine Saint-Denis
Métro Ligne 12, Station Front Populaire

Participation : ouvert à tous gratuitement sur inscription préalable

>> télécharger le programme (pdf)

Un projet de recherche qui bénéficie du soutien de la MSH Paris Nord dans le cadre de son appel à projets.

Print Friendly, PDF & Email

Détails

Date :
15 mai
Heure :
14:00 - 17:00
Catégorie d’Évènement:

Lieu

MSH Paris Nord
20, avenue George Sand
93210 La Plaine Saint-Denis France
+ Google Map
Téléphone :
01 55 93 93 00
Site Web :
https://www.mshparisnord.fr/
Métro ligne 12 : « Front populaire », accessible aux personnes à mobilité réduite