Chargement Évènements

« Tous les Évènements

Colloque, Soigner en temps de crise(s)

8 décembre à 09:15 - 20:00

Les crises que nous connaissons ont révélé des logiques de production et de reproduction des inégalités de santé dans leur dimension tant sociale que spatiale.

Qu’en est-il de ces inégalités ?
Qu’en est-il des peurs, des émotions, de la souffrance psychique ?
Quels sont les effets du recours accéléré aux dispositifs numériques de santé ?
Le soin déborde aujourd’hui largement le champ de la médecine pour rejoindre celui des SHS et mieux comprendre comment soigner engage la société dans laquelle nous vivons et mieux projeter notre avenir.
Comment les SHS travaillent-elles les questions de santé dans l’interdisciplinarité ? Comment analysent-t-elles la crise sanitaire de la Covid-19 qui se conjugue à d’autres crises : environnementale, politique… ?

Toutes ces questions seront abordées lors de ce colloque à travers quatre tables rondes :

  1. Santé et inégalités
  2. Les politisations du soin
  3. Peur de la contagion, Contagion de la peur
  4. Enjeux sociaux, éthiques et juridiques de la santé numérique

La thématique Santé et société est mobilisée à la MSH Paris Nord sous diverses modalités et dans la transversalité de ses axes de recherche. Le colloque associe l’axe Corps santé et société le GIS Gestes (Groupe d’étude sur le travail et la santé au travail), le Réseau des jeunes chercheurs « santé et société », ainsi que le Réseau national des MSH et la plateforme « Sciences humaines et sociales de la santé » de l’INSHS, tous deux membres de la Coordination HS3P-CriSE Crises sanitaires et environnementales du CNRS et de l’INSERM.

Le colloque se tiendra le 8 décembre 2022 à la MSH Paris Nord. Il sera suivi d’un concert de musique expérimentale organisé dans le cadre du projet ANR BBDMI.

programme

09h15 accueil café

09h45- 11h30
Table-ronde : Santé et inégalités

L’objet de cette table ronde est d’analyser ce que les contextes de pandémie et de crise (tant sanitaire que politique) révèlent des logiques de production, de reproduction et de lutte contre les inégalités de santé, dans leur dimension tant sociale que spatiale. De l’émergence de la pandémie à la mise en place de la vaccination, les contributions à cette table-ronde feront varier les échelles pour traiter cette question ; elles interrogeront aussi les conditions du travail scientifique en contexte pandémique et les enjeux de justice sociale que recouvrent la lutte contre les inégalités sociales de santé.

Coordination et animation : Fabienne Orsi (IRD, LPED, Aix-Marseille université, MSH Paris Nord) et Laure Pitti (Cresppa, université Paris 8, MSH Paris Nord)
Discutant : Emmanuel Henry (Irisso, PSL université) sous réserve

Intervenant.e.s :

  • Émilie Counil, Ined
    Observer les inégalités socio-professionnelles de santé en temps pandémiques : apports de la statistique publique et des enquêtes sur mesure
  • Benjamin Coriat, CEPN, Université Sorbonne Paris Nord
    Conditions et enjeux du vaccin comme bien commun mondial
  • Ashley Ouvrier, Lassa
    Les enjeux de la lutte contre l’inégalité vaccinale dans les quartiers Nord de Marseille et de Londres en temps de Covid
  • Focus sur un projet soutenu par la MSH Paris Nord dans le cadre de son appel à projets annuel :
    Clément Tarantini, Cesp, Inserm et Alexandra Ortiz Caria, Lier-Fyt, EHESS
    Anthropologie et Covid. États, expériences et incertitudes en temps de pandémie

11h45- 13h
Table ronde : Les politisations du soin

Qu’est-ce que soigner aujourd’hui ? Qu’est-ce qu’être soigné ? Qu’est-ce que bien soigner ? Comment les sciences humaines nous aident-elles à mieux comprendre le soin ?

Cette table ronde entend aborder la question du soin à partir de plusieurs objets d’étude, approches et horizons disciplinaires. Les liens entre le soin et les politiques publiques, le travail, les inégalités, l’innovation ou encore l’économie seront investigués de manière à proposer un panorama de la richesse des travaux en sciences humaines sur le soin. Le soin ne saurait d’ailleurs être ici appréhendé uniquement au sens de cure, mais gagne à une ouverture vers la notion de care. Ainsi le soin déborde le champ de la médecine et même de la philosophie de la médecine et de l’éthique. Les sciences humaines et sociales nous permettent de comprendre le soin dans ce qu’il engage de la société dans laquelle nous voulons vivre. Il sera donc question d’interroger le soin sous différents angles d’analyse tout prenant en compte sa dimension politique.

Présidentes de séance : Maëlezig Bigi (CNAM, GIS Gestes) et Muriel Prévot-Carpentier (université Paris 8, GIS Gestes)
Discutant et animation de séance : Louis Braverman (Labers, université de Bretagne Occidentale)

Intervenant.e.s :

  • Fabienne Orsi, IRD, LPED, Aix-Marseille université
    Qu’est-ce que bien soigner ? A propos de l’enquête sociale des ateliers pour la refondation du service public hospitalier
  • Laure Pitti et Audrey Mariette, Cresppa, université Paris 8
    Santé communautaire : des politisations concurrentes en perspective comparée (France/Québec)
  • Fanny Vincent, Triangle, université Saint-Étienne
    Soigner à l’hôpital public
  • Focus sur un projet soutenu par la MSH Paris Nord dans le cadre de son appel à projets annuel :
    Sébastien Lechevalier, EHESS, l’IFRJ-MFJ
    L’innovation tirée par le care : le cas des soins aux personnes âgées en France et au Japon

14h15-16h
Table ronde : Peur de la contagion, Contagion de la peur

La crise sanitaire est progressivement devenue un enjeu politique de santé mentale. Ainsi, la formule médiatique « troisième vague psychologique » signale qu’une contagion des esprits succèderait à la contagion des corps. Or, l’histoire et l’anthropologie montrent bien que la contagion est une catégorie symbolique qui signifie avant tout la transmission involontaire d’un état affectif et la transformation du statut moral d’une personne par une souillure. De ce fait, qu’est-ce que les émotions peuvent nous apprendre de la gestion de la « crise » que provoque la Covid-19 ? Quelle est la spécificité de cette peur du mal qui, en retour, peut se convertir en mal-être ?

Pour discuter de ces enjeux collectifs, la table-ronde croise quatre regards proposant de resituer la circulation de ce qui se dit de la peur en distinguant trois registres de sensibilités entremêlés lors des confinements et/ou des contaminations : l’expérience morale d’une infortune globale ; les sentiments de peur, tristesse et impuissance ; la souffrance psychique.

Présidente de séance : Clémentine Vidal-Naquet, CHSSC, université de Picardie Jules Vernes, MSH Paris Nord
Discutant : Samuel Lézé, IHRIM-ENS Lyon, MSH Paris Nord

Intervenant.e.s :

  • Stanis Perez, pléiade-Sorbonne Paris Nord, MSH Paris Nord, SFFEM
    Petite histoire des virus “qui rendent fou”
  • Géraldine Aïdan, CERSA-CNRS
    Psychépolitique à l’ère du Coronavirus
  • Ivan Garrec , IRIS, USPN, Réseau Santé & Société, MSH Paris Nord
    S’inquiéter pour quoi ? La rhétorique de l’inquiétude en psychiatrie
  • Focus sur un projet soutenu par la MSH Paris Nord dans le cadre de son appel à projets annuel :
    Derek Humphreys, UTRPP, université Sorbonne Paris Nord et Catherine Perret, EPHA, université Paris 8
    Clinique de l’inquiétude : inquiétude ou intranquillité

16h15 – 18h
Table ronde : Enjeux sociaux, éthiques et juridiques de la santé numérique

L’avènement des technologies numériques s’inscrit dans l’évolution récente des défis en santé : augmentation et diversification des maladies chroniques, augmentation du vieillissement de la population et des problématiques liées à la perte d’autonomie ; problèmes liés à la distribution inégale des services de santé sur les territoires (création du DMP). Plus récemment, la crise sanitaire du Covid-19 a accéléré et élargi le recours à ces dispositifs avec le portail SI-DEP ou Covid-Tracker.

Les différents outils de la santé numérique induisent des changements sur le parcours de soin (Doctolib), son organisation, la relation thérapeutique entre le patient et l’équipe médicale, ainsi que sur l’expérience intime de la maladie (empowerment). Ces transformations, loin d’être perçues comme des simples « avancements technologiques », ne sont pas dénuées de risques et controverses, au niveau subjectif, mais aussi d’un point de vue juridique et éthique, comme l’augmentation de la masse de données produites, l’accélération de l’information et sa circulation, ainsi que social, comme la fracture numérique et les disparités d’accès aux outils et aux compétences informatiques des acteurs. L’objectif de cette table ronde est de présenter différents aspects de ce phénomène en pleine évolution à partir de travaux de recherche récents, menés avec le soutien des MSH.

Président de séance : Philippe Musette (Li2P Inserm, UMR 1125, MSH Paris Nord)
Discutante : Geneviève Vidal (LabSIC EA 1803, USPN, Labex ICCA)

Intervenant.e.s :

  • Sarah Sandre, IRIS UMP 8156 CNRS, Inserm, EHESS, USPN, RJCSS, GT “Santé et Numérique”
    Structurer et valoriser la recherche en SHS dans le champ de la santé numérique
  • Cécile Thomé, IRIS UMR 8156 CNRS, Inserm, EHESS, USPN, INED
    Un dispositif numérique pour comprendre son corps: enquête sur les applications de suivi du cycle menstruel
  • Fanny Thomas, HAVAE, université de Limoges
    Interaction de l’espace social de santé numérique avec le champ médical
  • Focus sur un projet soutenu par la MSH Paris Nord dans le cadre de son appel à projets annuel :
    Geneviève Vidal, Dominique Carré (LabSIC, USPN, Labex ICCA), Sarah Sandre (IRIS UMR 8156 CNRS, Inserm, EHESS, USPN, RJCSS, GT “Santé et Numérique”), Marie-Pia d’Ortho (292_MED_Immunirespiratoire UMR 1152, université de Paris Cité), Yanna Andronova (LabSIC, USPN, Labex ICCA), et en visio Christian Papilloud (Centre de recherche société et culture en mouvement GKB/SCM et Centre de recherche iDiv, Martin-Luther-Universität Halle-Wittenberg)
    Digital Medical Hub : Les objets connectés en santé

18h Cocktail au rez-de-jardin

19h Concert / performance “Brain Body Music Digital Instruments” / Faire de la musique avec l’électricité du corps et du cerveau
ouvert au public, durée : 50 minutes environ

>> présentation du projet de recherche BBDMI
https://bbdmi.nakala.fr/

Informations pratiques

8 décembre 2022
de 9h15 à 20h
Auditorium de la MSH Paris Nord sur inscription

20, avenue George Sand 93210 La Plaine Saint-Denis
Métro : Front Populaire, ligne 12, sortie 3

>> inscriptions sur
https://framaforms.org/colloque-soigner-en-temps-de-crises-a-la-msh-paris-nord-1657114218

Print Friendly, PDF & Email

Détails

Date :
8 décembre
Heure :
09:15 - 20:00
Catégorie d’évènement:

Lieu

MSH Paris Nord
20, avenue George Sand
93210 La Plaine Saint-Denis France
+ Google Map
Téléphone :
01 55 93 93 00
Site Web :
https://www.mshparisnord.fr/
Métro ligne 12 : « Front populaire », accessible aux personnes à mobilité réduite