Chargement Évènements

« Tous les Évènements

Congrès, GIS Démocratie et Participation 2022

23 novembre - 25 novembre

L’actualité renouvelée des revendications démocratiques questionne les formes institutionnelles qui seraient aptes à les reconnaître. Ces développements impliquent pour les études sur la participation de saisir ces phénomènes de manière large, pour rendre compte des enjeux de l’interpellation citoyenne et du pouvoir d’agir. Ainsi, il faut maintenir une attention critique dans l’analyse d’instruments ou de dispositifs institutionnels, qui envisagent la démocratie participative et délibérative comme une réponse à la crise de la démocratie représentative ; avec ou sans tirage au sort et à différentes échelles (conventions citoyennes, mini-public délibératif, conseils citoyens, budgets participatifs…).

Mais il convient tout autant de prêter attention aux multitudes de revendications, de mouvements sociaux et de collectifs multiformes (fonds d’interpellation citoyenne, droit d’initiative populaire, expertise solidaire, mouvements « des places » …) et à la diversité des formes de participation sociale et politique, d’interpellation citoyenne et de pouvoir d’agir. Une attention transversale oriente également le regard vers des initiatives qui interrogent la dimension économique ou écologique des processus démocratiques. Alors que les sciences humaines et sociales sont plus que jamais attaquées, il convient de défendre leur scientificité, tout en approfondissant les réflexions et les expérimentations interrogeant les conditions de production de la connaissance, et la place des citoyens et des citoyennes dans ces processus.

Depuis la création du GIS Démocratie et Participation en 2009, des enjeux majeurs ont été nouvellement posés au travers de diverses transitions (écologique, énergétique, numérique…) et de leurs effets sur le et la politique, qui redessinent les contours de la citoyenneté et de ses pratiques et les enjeux de l’égalité et de la justice sociale. Il faut y voir d’un côté une accumulation de processus destructeurs et de franchissement de seuils qui bouleversent l’équilibre des sociétés et des communautés :

  • changement climatique accéléré et perte massive de biodiversité ;
  • chômage de masse et attaques sans précédents contre les droits sociaux et les services publics ;
  • poussée des régimes autoritaires et des idées d’extrême-droite, mouvement auquel s’adjoint l’islamisme radical ;
  • contrôle de l’internet par des firmes mondiales, et extension de la surveillance des populations et des individus par les États ;
  • répression des mouvements sociaux et attaques contre les libertés associatives et académiques…

Ces enjeux, dont la pandémie de Covid 19 souligne l’acuité, affectent l’ensemble des mondes sociaux et mettent à mal toutes les institutions qui régulent la vie sociale, y compris la recherche scientifique. Elles sapent les bases sociales et psychologiques de la vie démocratique. Mais d’un autre côté, ces mêmes processus nourrissent la revendication d’une « démocratie réelle maintenant ! ». Ainsi, il n’y a pas un pan de la vie politique, économique et sociale qui échappe aux conflits et luttes sur ce que « faire société » et « décider en démocratie » signifient. Dans ces interstices se déploient de multiples expérimentations pour donner sens et mettre l’accent sur la démocratie comme forme de vie commune.

Aujourd’hui, poser le diagnostic que la démocratie est à refaire ne suffit plus : il s’agit de penser les réponses démocratiques que les membres de la société peuvent-elles et eux-mêmes se donner. Le GIS fait le pari que l’analyse de ces expérimentations démocratiques, de ces dispositifs institués et de leurs articulations, même paradoxales, demeure indispensable pour comprendre comment, et à quelles conditions, elles peuvent transformer les formes traditionnelles de domination politique. Ces journées visent à comprendre, par qui et comment se déploient du politique, du commun, du collaboratif, ou à l’inverse, voire en même temps, de l’autoritaire, de la répression ou de l’exclusion.

Appel à communication

L’appel à communication est ouvert jusqu’au 23 mai 2022
>> consulter l’AAC
https://www.mshparisnord.fr/appels-a-communications/congres-du-gis-democratie-et-participation-2022/

Informations pratiques

Du 23 au 25 novembre 2022
à la MSH Paris Nord
20, avenue George Sand 93210 La Plaine Saint-Denis
Métro : Front Populaire (terminus ligne 12)

>> consulter le site du congrès
https://congresgis2022.sciencesconf.org/

>> consulter la présentation du congrès
https://www.participation-et-democratie.fr/congres-2022-du-gis-democratie-et-participation-democratie-par-temps-sombre-autoritarismes

>> consulter la présentation du GIS Démocratie et participation
https://www.mshparisnord.fr/gis/gis-democratie-et-participation/

Print Friendly, PDF & Email

Détails

Début :
23 novembre
Fin :
25 novembre
Catégorie d’évènement:

Lieu

MSH Paris Nord
20, avenue George Sand
93210 La Plaine Saint-Denis France
+ Google Map
Téléphone :
01 55 93 93 00
Site Web :
https://www.mshparisnord.fr/
Métro ligne 12 : « Front populaire », accessible aux personnes à mobilité réduite