Simondon 1958-2018

La revue Implications-philosophiques.org publie des articles du dossier “Simondon 1958-2018” concocté par le Centre international des études simondoniennes (MSH Paris Nord).

Au terme de deux décennies de (re)découverte croissante de l’œuvre de Gilbert Simondon, et six décennies après la parution de son premier ouvrage, le Centre international des études simondoniennes propose un dossier d’introduction pédagogique à cette œuvre qui non seulement inspira Gilles Deleuze ou, aujourd’hui, Bernard stiegler, mais permit également en son temps la reconstruction post-bergsonienne de l’ontologie à partir d’un « réalisme des relations » dont Gaston Bachelard fut le grand précurseur. Ce dossier s’ouvre sur un rappel des difficultés dans l’édition et la réception de l’œuvre, puis aborde successivement les grandes filiations et les domaines de recherche qui font de cette œuvre un trésor théorique pour notre époque.

Le dossier proposé sur l’œuvre philosophique de Gilbert Simondon (1924-1989) paraît soixante ans après son premier ouvrage, et fait suite à deux décennies de (re)découverte active et sans cesse croissante de cette œuvre en France et en Belgique d’abord, puis en Italie, et enfin sur le plan international – Argentine et Brésil, Canada, Allemagne, États-Unis, Chine et Japon, etc. Des traductions espagnoles – par les Argentins – puis allemandes et anglaises ont ainsi vu le jour depuis quelques années, et en France l’œuvre est enfin intégralement publiée depuis peu. Le Centre international des études simondoniennes (CIDES) de la Maison des Sciences de l’Homme Paris Nord a été créé fin 2013 pour entériner ce mouvement progressif de découverte mais aussi pour accompagner sa poursuite, et il a profité de l’internationalisation de ce mouvement pour se doter d’une équipe composée de douze membres de six nationalités différentes, tous spécialistes de Simondon. Les textes qui constituent notre dossier sont écrits soit par ces membres du CIDES, soit par des chercheurs – en l’occurrence deux chercheuses – dont les travaux récents sur ou à partir de Simondon constituent un apport notable.

     Ces textes, volontairement brefs, veulent constituer une introduction pédagogique – forcément incomplète – à l’oeuvre de Simondon et à son actualité philosophique, en se focalisant à cette fin sur certains points qui ont particulièrement attiré l’attention de ceux qui se sont vraiment penchés sur cette œuvre lors de sa (re)découverte  :

  1. ses difficiles édition et réception (texte 1) ;
  2. son double rapport aux pensées influentes de Gaston Bachelard et Henri Bergson (textes 2 et 3);
  3. son apport précurseur à la techno-esthétique naissante et sa contribution originale à la problématique socio-politique (textes 4 et 5);
  4. son influence sur l’œuvre célèbre de Gilles Deleuze (texte 6);
  5. son actualisation possible pour penser le numérique (texte 7).

Encore une fois, il ne s’agissait pas de couvrir l’ensemble des grandes thématiques de cette œuvre, telle la thématique proprement technologique de Du mode d’existence des objets techniques, mais de privilégier certains aspects particulièrement porteurs d’avenir et/ou décisifs pour saisir son sens, ses visées ultimes et son unité – d’abord restée incomprise ou réduite à une perspective techniciste qui n’a jamais été celle de Simondon, dont la technophilie s’opposait au « technicisme intempérant » de certains cybernéticiens comme également à la technocratie de la « société du rendement ».

>> consulter la présentation du dossier par Jean-Hugues Barthélémy, directeur du Centre international des études simondoniennes (CIDES), et chercheur associé HDR à l’université Paris-Nanterre http://www.implications-philosophiques.org/non-classe/dossier-simondon-1958-2018/

>> « Gilbert Simondon : brève histoire d’une réception difficile », par Giovanni Carrozzini
http://www.implications-philosophiques.org/non-classe/gilbert-simondon-breve-histoire-dune-reception-difficile/

>> « Simondon et Bachelard », par Vincent Bontems
http://www.implications-philosophiques.org/non-classe/simondon-et-bachelard/

>> « Simondon et Bergson », par Jean-Hugues Barthélémy
http://www.implications-philosophiques.org/non-classe/simondon-et-bergson/

>> « Simondon et la techno-esthétique », par Ludovic Duhem
http://www.implications-philosophiques.org/non-classe/simondon-et-la-techno-esthetique/

>> « Simondon et la politique », par Andrea Bardin
http://www.implications-philosophiques.org/non-classe/simondon-et-la-politique/

>> « Deleuze et Simondon », par Judith Michalet
http://www.implications-philosophiques.org/non-classe/deleuze-et-simondon/

>> « Penser le numérique à partir de Simondon ? », par Coline Ferrarato
http://www.implications-philosophiques.org/non-classe/penser-le-numerique-a-partir-de-simondon/

>> Accès au dossier complet
http://www.implications-philosophiques.org/category/semaines-thematiques/simondon-1958-2018/