Gouverner les corps et les conduites

« Gouverner par » les instruments, les nombres, l’écoute, les cartes, les finances publiques, les labels, les accommodements, les fichiers, les honneurs, la science, la proximité, le temps, les prix… Le chantier de la “gouvernementalité” ouvert par Michel Foucault (2004) a suscité de nombreux développements théoriques dans diverses disciplines (Berlivet, 2013), qui en révèlent toute la dimension heuristique pour les sciences sociales. Seize ans après Le gouvernement des corps (Fassin & Memmi, 2004), ce colloque vise à réinterroger les usages de cette notion permettant d’analyser des phénomènes sociaux.

Alors que le « gouvernement de » insiste sur l’objet gouverné (ou à gouverner), et crée donc une dichotomie entre gouvernant.e.(s) et gouverné.e.(s), « gouverner par » porte davantage sur les instruments d’évaluation mobilisés comme techniques de gouvernement, créateurs de normes et, par opposition, de déviances à l’ordre instauré. Il s’agit de questionner la manière dont les sciences sociales mobilisent et se réapproprient ces deux faces de la notion. Ce colloque propose d’en éclairer les enjeux selon les ancrages disciplinaires et théoriques, les échelles d’analyse, les objets d’étude, les espaces et les temporalités (politiques, institutionnelles, historiques, de la recherche…).

>> téléchargez l’appel à communications en français (pdf)

>> Call For Papers, english version (pdf)

Modalités de soumission

L’appel à communication s’adresse aux chercheuses et chercheurs de l’ensemble des disciplines des sciences sociales (anthropologie, droit, géographie, histoire, philosophie, science politique, sociologie, etc). Les propositions de communication s’inscriront dans un ou plusieurs de ces 4 axes. Elles pourront également aborder des questions méthodologiques en lien avec la thématique du colloque. Une publication est envisagée à l’issue du colloque.

Les résumés des propositions de communication de 500 mots maximum, sont attendus pour le 2 juin 2020 (nouvelle date) et doivent :
− Comporter un titre
− Indiquer le nom du ou des auteur.e.s et de leur(s) institution(s) de rattachement (affiliations complètes)
− Préciser le matériau sur lequel s’appuie le propos
− Être envoyés à l’adresse suivante :

Les propositions seront évaluées par le comité scientifique et les réponses seront envoyées par mail fin-juin 2020.
Pour toute question relative à l’événement ou demande de précisions vous pouvez contacter : ou

Lieu et dates
Campus Monod, ENS de Lyon, 46 allée d’Italie - 69 007 Lyon
Jeudi 15 et vendredi 16 octobre 2020

Organisation
« Réseau des Jeunes Chercheur-e-s en Sciences Sociales sur le VIH/Sida » (RJCSS-VIH) et le groupe « Traitements & Contraintes » (T&C)

Événement soutenu par
L’Agence Nationale de Recherche sur le Sida (ANRS), Maison des Sciences de l’Homme : les Sciences Unies pour un autre Développement (MSHSud), du laboratoire Santé Éducation et Situations de Handicap (SantESiH), du laboratoire Triangle, du Centre de Recherche « Individus, Épreuves Société́ » (CeRIES)

Comité d’organisation 
Cyriac Bouchet-Mayer (SantÉSIH), Iris Condamine-Ducreux (Cermes3), Laura Delcourt (CeRIES), Marina Duarte (LEGS), Julia Legrand (Cermes3), Lara Mahi (Centre Max Weber), Alexandre Michel (Cermes3), Isaora Rivierez (Cerlis), Théo Sabadel (Triangle)