Chargement Évènements

« Tous les Évènements

  • Cet évènement est passé

Séminaire GESTES, Le travail en transformation ? (visio)

8 mars à 10:00 - 12:00

Gratuit, inscription obligatoire

Le GIS Gestes (groupe d’études sur le travail et la santé au travail) présente le séminaire : Le travail en transformation ? autour de l’ouvrage La Raison des plus forts, consacré au procès France Télécom qui s’est tenu en 2019.

Éric Beynel (Solidaires), Marie-Anne Dujarier (LCSP, Université de Paris) et Odile Henry (CRESPPA, Université Paris 8) présenteront leurs contributions à l’ouvrage.

Leurs interventions seront discutées par Romain Juston (Dysolab, Université de Rouen Normandie).

Résumé de l’ouvrage

Du 6 mai au 11 juillet 2019 s’est tenu le procès France Télécom. Didier Lombard, ex-président du groupe, comparaissait aux côtés de son ancien bras droit, Louis-Pierre Wenès, de l’ex-directeur des ressources humaines, Olivier Barberot, et de quatre autres cadres pour des faits de harcèlement moral ayant conduit à de multiples suicides entre 2007 et 2010. Au premier rang des parties civiles, le syndicat Sud PTT et l’Union syndicale Solidaires, à l’origine de la plainte contre la direction de l’entreprise.

Porte-parole de Solidaires, Éric Beynel a lancé une démarche éditoriale inédite de suivi du procès, conviant chaque jour une personnalité (romancier.ère, chercheur.se, artiste) à rédiger ou dessiner un récit d’audience. Chaque texte constitue un épisode haletant, une plongée dans l’espace ritualisé, tragique, du tribunal.

À gauche les avocat.e.s des parties civiles, à droite ceux des prévenu.e.s, deux fois plus nombreux.ses. Au centre des débats, des hommes, des femmes immolé.e.s, défenestré.e.s sur leur lieu de travail, pendu.e.s à leur domicile. Les dirigeant.e.s de France Télécom paraissent patauger dans leurs contradictions…

informations pratiques

En raison de la situation sanitaire, cette séance se tiendra en visio.

>> inscription pour recevoir le lien de connexion
https://framaforms.org/seminaire-du-gis-gestes-la-raison-des-plus-forts-8-mars-2021-1612906698

>> consulter la présentation de l’ouvrage sur le site des éditions de l’atelier
https://editionsatelier.com/boutique/travail/63-la-raison-des-plus-forts–9782708253483.html

>> consulter les portraits des trois lauréates du prix de thèse 2020 du GIS Gestes

>> consulter la présentation du GIS GESTES
https://www.mshparisnord.fr/gis/gis-gestes/

Prochaines séances

9 avril 2021
Marie Chizallet (LaPEA, université de Paris et université Gustave Eiffel), lauréate du prix de thèse du Gestes pour sa thèse en ergonomie intitulée Comprendre le processus de conception d’un système de travail dans l’indivisibilité du temps : le cas d’agriculteurs en transition agroécologique, discutée par Marc Moraine, ingénieur de recherche en agronomie (UMR INNOVATION, INRAE)
https://www.mshparisnord.fr/event/seminaire-gestes-comprendre-le-processus-de-conception-dun-systeme-de-travail-dans-lindivisibilite-du-temps/

25 mai 2021
Présentation de l’ouvrage Cent ans de sous-reconnaissance des maladies professionnelles par les quatre co-directeurs de l’ouvrage, Catherine Cavalin (IRISSO, Université Paris Dauphine), Emmanuel Henry (IRISSO, Université Paris Dauphine), Jean-Noël Jouzel (CSO, Sciences Po) et Jérôme Pélisse (CSO, Sciences Po). Leurs interventions seront discutées par Anne-Sophie Bruno (CHS, Université Paris 1) et Jorge Muñoz (LABERS, Université Bretagne Occidentale)
https://www.mshparisnord.fr/event/seminaire-gestes-cent-ans-de-sous-reconnaissance-des-maladies-professionnelles/

11 juin 2021
Léna Masson (LUMEN, IAE de Lille), lauréate du prix de thèse du Gestes pour sa thèse en sciences de gestion intitulée Le mode de gestion d’une industrie à risques, ses évolutions et ses effets : le cas de la maintenance sous-traitée des centres nucléaires de production d’électricité d’EDF
https://www.mshparisnord.fr/event/seminaire-gestes-le-mode-de-gestion-dune-industrie-a-risques-ses-evolutions-et-ses-effets/

Juillet 2021
Présentation de l’ouvrage Les dépossédés de l’open space. Une critique écologique du travail par son autrice, Fanny Lederlin (EA Rationalités contemporaines, université de Paris)

Septembre-octobre 2021
Cyrine Gardes (CERTOP, Université Toulouse 2), lauréate du prix de thèse du Gestes pour sa thèse de sociologie intitulée Un salariat à bas coût. Le travail dans une enseigne low-cost de bricolage

Print Friendly, PDF & Email

Détails

Date :
8 mars
Heure :
10:00 - 12:00
Prix :
Gratuit, inscription obligatoire
Catégorie d’évènement: