Colloque, Écritures urbaines, écritures exposées

English version below

Dans le cadre du programme Émergences de la Ville de Paris, la revue bilingue Biens symboliques/Symbolic Goods organise, en partenariat avec le Mucem et le soutien de la MSH Paris Nord, un colloque international et interdisciplinaire consacré aux « Écritures urbaines, écritures exposées » qui aura lieu à Paris et à Marseille les 11 et 18 octobre 2019.

À l’heure où l’actualité politique et sociale met quotidiennement en lumière graffiti, tags et autres inscriptions, il s’agira de s’interroger sur les actes et pratiques d’écriture dans l’espace urbain, et de réfléchir aux enjeux politiques, culturels, sociaux et esthétiques de ces écritures exposées. Ainsi, pourront être envisagées des études sur les auteurs de ces écritures urbaines, sur les acteurs engagés dans leur mise en récit, sur leur forme et leur matérialité, sur leur perception et leur réception dans l’espace public et médiatique, sur leur valeur symbolique et économique, ainsi que sur les difficultés méthodologiques posées par leur analyse et leur enregistrement.

>> consulter le texte de l’appel à communications sur le Carnet Hypothèse de Biens symboliques / Symbolic Goods
https://bssg.hypotheses.org/476#more-476

>> télécharger le texte de l’appel à communications (pdf)

Les propositions de communications, d’une longueur de 5 000 signes maximum, sont à envoyer accompagnées d’une courte bio-bibliographie avant le 15 mai 2019 à l’adresse suivante :


 

As part of the Emergences programme of the City of Paris, the bilingual journal Biens symboliques/Symbolic Goods is organizing, in partnership with Mucem, an international and interdisciplinary conference on "Urban Writings, Exposed Writings" to be held in Paris and Marseille on 11 and 18 October 2019.

At a time when political and social news highlights graffiti, tags and other inscriptions on a daily basis, the aim will be to examine the acts and practices of writing in the urban space, and to reflect on the political, cultural, social and aesthetic challenges of these exposed writings. Thus could be considered studies on the authors of these urban writings, on the actors involved in their storytelling, on their form and materiality, on their perception and reception in the public and media space, on their symbolic and economic value, as well as on the methodological difficulties posed by their analysis and recording.

>> See details on https://bssg.hypotheses.org/476#more-476

>> Call for Papers (pdf)

Proposals, up to 5,000 characters long, should be sent with a short bio-bibliography before 15 May 2019 to the following address: