De(s)liberar el trabajo

La traduction de l’ouvrage collectif Dé-libérer le travail : démocratie et temporalité au coeur des enjeux de santé au travail (publié en mars 2021) est désormais traduit en espagnol et disponible en ligne et en téléchargement gratuit sur le site de l’éditeur :
https://www.teseopress.com/desliberareltrabajo

Dé-libérer le travail. Démocratie et temporalités au coeur des enjeux de santé au travail de Claire Edey Gamassou, Arnaud Mias (coordination).

Le temps d’une recomposition profonde des conditions de travail est-il venu ? La crise sanitaire et les mesures qui se succèdent pour y faire face mettent en relief le rôle des frontières sociales, spatiales et temporelles dans l’organisation de l’économie et questionnent le fonctionnement des régimes démocratiques. Ils donnent une visibilité à l’ampleur des inégalités mais aussi à l’importance vitale de certains métiers souvent peu valorisés voire méprisés. Le tableau est sombre mais les expériences de transformation du travail aident à resserrer l’attention sur l’essentiel : une libération réelle du travail, qui nécessite un cadre collectif et la possibilité de délibérer régulièrement, voire d’intervenir dans la gouvernance. Lucide dans le diagnostic du réel, ambitieux dans l’affirmation du désirable : voici le parti-pris de cet ouvrage collectif qui procède de la conviction que la rigueur scientifique peut être mise au service de la transformation du réel, parti-pris qui caractérise l’expérience interdisciplinaire du Groupe d’études sur le travail et la santé au travail (Gestes), Groupement d’Intérêt Scientifique soutenu par le CNRS. Affirmant cette nécessité d’une dé-libération du travail, tout autant que les ambivalences et l’incertitude qui entourent un tel projet de transformation économique et sociale, le présent ouvrage rassemble vingt contributions endossant des perspectives disciplinaires, théoriques et méthodologiques diverses.

La première partie de l’ouvrage aborde la question des effets des nouvelles formes d’organisation temporelle du travail, notamment pour les femmes. La deuxième partie de l’ouvrage, tout en explorant le contenu du travail, met en évidence les liens entre conditions d’emploi et conditions de travail, notamment en faisant apparaître la façon dont le statut d’emploi affecte la frontière entre travail et hors-travail. La troisième partie porte sur des formes « alternatives » d’organisation du travail réputées plus ouvertes à l’expression des salariés et questionne leur portée. La quatrième partie de l’ouvrage déplace le regard vers les dispositifs, managériaux ou légaux, qui sont censés favoriser la délibération sur le travail.

Cet ouvrage fait suite au colloque interdisciplinaire et international qui s’est tenu à la MSH Paris Nord les 21 et 22 novembre 2019
>> consulter la présentation du colloque
https://www.mshparisnord.fr/event/colloque-international-et-interdisciplinaire-de-liberer-le-travail/

  • Éditeur : Teseo Press
  • Auteurs : Claire Edey Gamassou et Arnaud Mias (coordination)

>> consulter le livre en français sur le site de l’éditeur
https://www.teseopress.com/delibererletravail/

Penser l’impossible ubiquité

8, 9, 10 décembre 2021
Université de Paris | Les Grands Moulins
hall C, salle 888C, 8e étage, 5 rue Thomas Mann, Paris 75013

Journées d’étude organisées par Maud Laëthier et Julien Mallet (IRD, URMIS, université de Paris)

Ce projet a été pensé à partir du séminaire/webinaire de recherche intitulé « Recherches contemporaines en anthropologie : des circulations en question(s) ». Compte-tenu de la situation sanitaire des derniers mois, celui-ci est devenu un webinaire auquel ont alors été associés nos partenaires haïtiens et malgaches.

Ce nouveau « partage » mensuel, susceptible de nous (ré)unir par le truchement de la technologie, est en lien avec le temps actuel d’une pandémie qui nous divise. Cette expérience nous a, sous ce rapport, porté à réfléchir à l’entrave que connait notre travail de partenariat appliqué et impliqué, sur place et dans le temps long. Si cet accès entravé se dévoile comme une occasion pour penser de nouveaux outils de travail et de partage, il nous conduit aussi à (re)penser une distance qui, en se redéfinissant, reformule l’articulation Nord/Sud du moment.

Non sans un certain paradoxe, l’idée est de questionner les effets d’une ubiquité que nous n’avons pas.

  • Prendre la parole autrement peut-il se transformer en une expérience collective de pensée ? Il nous faut problématiser cette situation et partager cette problématisation.
  • Au-delà̀ des implications d’une telle approche en termes d’histoire des circulations des savoirs, quels sont les ressorts et les enjeux politiques et éthiques d’une telle démarche ?
  • Quelles en sont les implications sur nos objets ?
  • En sortent-ils recomposés ?
  • Dé/re-centrés ?

Mercredi 8 décembre 2021

13h30-17h, salle 888C
Atelier d’échange et de réflexion Covid : quels enseignements ?

https://cnrs.zoom.us/j/92529581272?pwd=TjV3aU5HQzZZcDVpUVlPaEFlVnp5UT09
ID de réunion : 925 2958 1272
Code secret : rvmew2

Jeudi 9 décembre 2021

13h30-18h, salle 888C
Repenser des liens et des corps (sociaux, individuels, technologiques…) :
(des)aliénation(s)


https://cnrs.zoom.us/j/91261123356?pwd=MkNjUWdQTlVoWi90SWRlYnNuM3MvQT09
ID de réunion : 912 6112 3356
Code secret : ecLE2r

Vendredi 10 décembre 2021

13h30-18h, salle 888C
SHS et pandémie : effets réciproques
Circulations des savoirs : ce que le passé nous apprend

https://cnrs.zoom.us/j/97121231432?pwd=N1NtK0hyYWhmWGZOanhya1g3bUx3Zz09
ID de réunion : 971 2123 1432
Code secret : ii2iSZ

>> télécharger le programme (pdf)

Retour sur les JEP 2021 à la MSH Paris Nord

L’université Paris 8, une des tutelles de la MSH Paris Nord, a réalisé un article et un podcast sur les journées européennes du patrimoine qui se sont déroulées à la MSH Paris Nord en septembre 2021.
Retrouvez les !

Réalisation Alice Forge du service communication de l’université Paris 8.

>> présentation des JEP 2021
https://www.mshparisnord.fr/event/journees-europeennes-du-patrimoine-a-la-msh-paris-nord-2021/